Tout comprendre sur le Gouvernement en Belgique

7 septembre 2020 Citoyenneté, Justice & Aide à la jeunesse

Au cours de son histoire, l’Homme a mis au point de nombreuses formes permettant de « gérer la vie de la Cité ». Actuellement, la crise politique belge appelle à former un Gouvernement. Mais, au fond, qu’est-ce qu’un Gouvernement ? Voyons tout ça d’un peu plus près ! 🙂

Un Gouvernement, c’est…

Le fait de diriger un navire ! Concrètement, le Gouvernement s’occupe du pouvoir exécutif et dirige un État. Le Parlement, quant à lui, vote les lois et le Gouvernement les exécute. Le Gouvernement regroupe une équipe d’individus que l’on appelle Ministres. Le « capitaine du navire » peut prendre différents noms en Belgique : Premier Ministre pour le Fédéral, Ministre-Président pour les Régions et Communautés, et même… Bourgmestre pour les communes.

À présent, afin d’encore mieux comprendre ce concept, voyons ensemble ses différentes formes :

Le Gouvernement est majoritaire lorsqu’il peut s’appuyer sur une majorité de députés qui votent la confiance au Parlement.
Exemple : le Gouvernement Di Rupo III en Wallonie (PS-MR-Écolo) avec 55 députés sur 75 sièges. . On parle aussi de Gouvernement de plein exercice, c’est-à-dire que sa majorité lui permet de soutenir son action et ses décisions politiques.

Le Gouvernement est minoritaire s’il n’a pas assez de députés qui lui accordent la confiance au Parlement.
Exemple : le Gouvernement Wilmès II au Fédéral (MR-Open VLD-CD&V sans la NVA) avec 38 députés sur 150 sièges suite au départ anticipé de la NVA avant la fin de la législature ;

Le Gouvernement en affaires courantes est un Gouvernement qui dispose de compétences limitées et qui « expédient les affaires courantes », soit le fait d’assurer la continuité de son action. En général, une période d’affaires courantes s’ouvre au terme d’une législature ou lorsqu’un Gouvernement se retire avant la fin de la législature.
Exemple : le Gouvernement Michel II au Fédéral (MR-Open VLD- CD&V sans la N-VA alors qu’elle était présente dans le Gouvernement précédent) ;

Le Gouvernement de pouvoirs spéciaux est un Gouvernement spécial qui lutte en crise, qu’elle soit économique, sanitaire ou autre et ce, pendant une période limitée. L’objectif est de prendre des mesures plus rapides et d’éviter le long processus au Parlement pour prendre des lois. Cela a notamment été le cas pour la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 ;

Le Gouvernement d’urgence est un Gouvernement « d’union nationale » où l’ensemble des partis politiques accordent la confiance au Gouvernement en place pour palier à des crises. Il y a eu une tentative en mars 2020 pour constituer un tel Gouvernement sans succès.

Et aujourd’hui, où en sommes-nous ?

La Belgique est championne du monde du nombre de jours sans Gouvernement fédéral. Pourtant, il existe d’autres Gouvernements, notamment dans les entités fédérées qui gouvernent avec des majorités de plein exercice, mais qui sont parfois occultées par la crise politique au fédéral.

En effet, actuellement, le Gouvernement belge est minoritaire depuis décembre 2019. Le résultat des urnes n’a malheureusement pas encore permis aux différents partis de constituer une majorité de plein exercice. Tu as sans doute déjà entendu parler de notre record sans Gouvernement depuis plus de 500 jours 🙁

Concrètement, cela signifie qu’en raison de la fin des pouvoirs spéciaux le 17 septembre prochain du Gouvernement actuel, la Première Ministre sollicitera à nouveau la confiance au Parlement fédéral si une majorité ne se dégage pas à l’issue des négociations politiques en cours. Et si les négociations échouent, tu seras sûrement amené à (re)voter, et peut-être pour la première fois !

Dans un contexte où nous sommes toujours au cœur de la plus grave crise depuis la seconde guerre mondiale, est-ce que tu t’y retrouves dans l’action du/des Gouvernement(s) en Belgique ?

Pour y voir encore un peu plus clair, n’hésite pas à consulter nos autres articles en découvrant le mécanisme des pouvoirs spéciaux, en envisageant ton Gouvernement de rêve et les coalitions qui pourraient fonctionner, ou encore en te rendant sur notre site elections.inforjeunes.be pour être incollable sur la manière de voter en Belgique 🙂

Sur le même sujet

-->