Sexting : une pratique risquée !

22 avril 2016 (Modifié le 18 juillet 2018) Loisirs & vacances

Envie d’envoyer une photo sexy de toi à ton amoureux(se)? Tu veux faire plaisir à ta copine en te laissant filmer pendant des moments câlins? Tu penses que mettre une photo sexy de toi sur ton mur te rendra populaire? Fais gaffe: le contrôle de tes photos et donc te ton image peut, subitement, t’échapper…

 

Le mot « sexting » est une contraction des mots anglais « sex » (sexe) et « texting » (SMS). Cela signifie que tu envoies des photos dénudées ou suggestives de toi à une personne via SMS, e-mail, webcam ou tout autre moyen de communication. Il n’y a rien de problématique en soi, tant que tu le fais de ta propre volonté et sans aucune pression. Tu dois seulement bien réaliser qu’une fois que tu as envoyé la photo, tu n’as plus de contrôle sur ce qui peut se passer par la suite. Tu n’es jamais sûr(e) à 100% que ton petit ami (ou ta petite amie) ou la personne à qui tu l’as envoyée ne va jamais la transférer à d’autres ou la mettre en ligne.

Tu prends le risque?

Tu as quand même envie d’envoyer une photo osée de toi ou poser en petite tenue devant ta cam ? Fais alors en sorte que ton visage ne soit pas visible! Ton petit copain ou ta petite copine te reconnaitra mais, si par hasard, ton voisin voit la photo, ce sera beaucoup plus difficile pour lui de savoir qui se trouve dessus.

 

Des regrets ?

Sois honnête avec la personne à qui tu l’as envoyée en lui disant que tu regrettes et que tu aimerais qu’il/elle la supprime. Il/elle ne veut pas? Cherche de l’aide auprès de tes parents, d’un professeur ou d’un autre adulte de confiance. Tu peux également contacter la ligne d’aide de Child Focus via le 116 000 ou le chat 116000.be.

Si la photo a été mise en ligne sur Facebook ou d’autres sites Web, tu n’as, hélas, plus de contrôle sur qui l’a partagée, enregistrée ou transférée. Si tu as mis toi-même la photo en ligne, supprime-la. Si la photo est également postée sur le profil de quelqu’un d’autre, demande à cette personne de la supprimer dès que possible. Si cela ne fonctionne pas, demande alors à Facebook de le faire en cliquant sur « Option » en-dessous de la photo. Là aussi Child Focus, grâce à ses contacts directs avec Facebook et d’autres réseaux sociaux tels que ask.fm, Twitter, etc., peut t’aider efficacement et rapidement. La rapidité étant en effet essentielle pour limiter la diffusion de ladite photo.

 

Photo coquine d’un(e) copain/copine

Par SMS, email, via Facebook, tu reçois une photo d’un(e) de tes copains/copines… complètement nu(e)! Ne transfère pas la photo: tu rendrais sa situation encore plus compliquée. Préviens-le/la, il/elle appréciera que tu l’aides.

En règle générale, sur le Net, pour éviter les soucis, retiens ceci: « Ne poste rien que tu ne montrerais à ta grand-mère! » 😉

 

Le sexting en chiffres

En 2015, Child Focus a reçu 62 demandes d’aide relatives au sexting (41 en 2014). Les ados concernés avaient en moyenne 13 ou 14 ans.

 

Sur le même sujet

-->