Jules, musicien dans un groupe

1 mars 2018 (Modifié le 30 août 2018) Loisirs & vacances

Découvre l’interview de Jules, 26 ans, musicien dans un groupe.

 

Comment as-tu appris à jouer?

Depuis tout petit j’ai une passion pour la musique. Mon père étant musicien, j’ai pratiqué un instrument dès le plus jeune âge. à 5 ans, j’ai commencé le conservatoire. Après une 1ère année de solfège, j’ai choisi de suivre des cours de percussions. J’ai alors fait 8 ans de cours mais j’ai fini par abandonner le conservatoire à cause du solfège. Plus tard, j’ai appris la guitare et le piano en pratiquant tout seul dans ma cave. Aujourd’hui, je joue du synthétiseur car je me suis découvert une passion pour la musique électronique. Peu importe l’instrument, c’est toujours un plaisir de jouer et de créer, cela me permet de m’évader et de m’épanouir complètement.

Comment as-tu eu l’idée de créer un groupe?

Arrivé en secondaire, j’écoutais beaucoup de musique Rock. Etant batteur, je jouais par-dessus mes morceaux préférés mais j’éprouvais une frustration : celle de jouer tout seul. J’ai donc proposé à Alexis, un ami d’enfance qui s’était mis à la guitar, d’essayer de jouer ensemble. Le courant est tout de suite passé. En parallèle, j’ai aussi commencé à jouer avec deux autres amis guitaristes, Lucas et P-A, pendant toute la durée du secondaire. C’est en rétho que l’envie de démarrer quelque chose de plus sérieux m’est venue. J’ai donc réuni mes amis pour voir si ça pouvait marcher et c’est comme ça que nous avons commencé. Plus tard, on a convaincu un autre ami guitariste de rejoindre le groupe en tant que Bassiste. Avec Thibaut nous étions donc au complet !

Que faut-il pour créer un groupe et jouer devant un public?

Cela peut paraître évident mais je pense que la 1ère chose est d’avoir un endroit fixe. Ma cave, que nous surnommions  » La salle « , a vraiment été la pierre angulaire de notre jeune groupe et nous étions heureux de nous y retrouver tous les samedis. La 2ème chose nécessaire avant de se produire en public est d’avoir un matériel correct. Au fur et à mesure, nous avons investi dans de nouveaux instruments et à partir du moment où nous étions bien équipés nous avons commencé à jouer devant des gens. Mais je pense qu’on ne monte pas un groupe pour jouer en public, c’est avant tout pour jouer et évoluer ensemble. J’ai vraiment atteint un autre niveau grâce au groupe.

Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté?

Cette expérience m’a apporté beaucoup de choses que ce soit d’un point de vue technique musicale mais aussi d’un point de vue humain et social. Nous avons dû prendre des décisions ou trancher des débats pour nos compositions. Cela nous a permis d’apprendre à travailler en équipe, en sachant faire entendre son avis et en respectant celui des autres.

Que conseillerais-tu à un jeune qui voudrait monter ou intégrer un groupe ?

Le 1er conseil que je donne est de foncer ! Pour se développer musicalement et personnellement le ‘Groupe’ est quelque chose d’unique.
Le 2ème est de ne pas se forcer, ne pas monter un groupe pour monter un groupe. Le point essentiel est que le courant passe bien, et pas uniquement en étant ami mais aussi sur le point musical.
Pour moi, pour qu’un groupe fonctionne il ne faut pas trop de leader mais plutôt que chacun puisse s’exprimer et laisser sa musicalité s’exprimer.
Le 3ème conseil que je donne est de ne pas penser qu’il faut atteindre un certain niveau avant de commencer un groupe. Même si ça fait 1 ou 2 ans que tu fais de la batterie, de la guitare, du saxo ou du piano tu trouveras forcément des gens autour de toi avec plus ou moins le même niveau qui seront partant pour essayer. Vous progresserez ensemble et bien plus vite !
Aujourd’hui je joue tout seul du synthétiseur et même si j’adore ça, je peux vous assurer que je donnerais n’importe quoi pour le troquer contre les WILD THINGS!

 

Sur le même sujet

Le handisport avec Kevin
Loisirs & vacances

Le handisport avec Kevin

17 mai 2019

Le handisport est un sport dont les règles ont été aménagées afin qu’il puisse être prat...

Partir en tour du monde : Quelles conséquences sur mes droits sociaux ?
Loisirs & vacances

Partir en tour du monde : Quelles conséquences sur mes droits sociaux ?

10 mai 2019

Tu t’apprêtes à partir plusieurs mois dans différents pays du monde pour y découvrir de nouvea...