Tout savoir sur le revenu d’intégration

6 mars 2020 Protection sociale

Il peut arriver au cours d’une vie que tu aies besoin d’un coup de main pour diverses raisons : reprise d’études, séparation de tes parents ou encore prise en main de ton autonomie. Sache que si tu n’arrives pas à joindre les deux bouts, le revenu d’intégration sociale peut être une solution temporaire. Infor Jeunes t’expose les conditions requises afin de pouvoir en bénéficier.

Si tes revenus sont insuffisants et que tu ne peux pas changer cette situation, tu as le droit de bénéficier d’une aide du CPAS (Centre Public d’Action Sociale). Il s’agit du revenu d’intégration social, autrement appelé RIS.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier du RIS ?

Les demandes pour l’obtention d’un RIS doivent être adressées au CPAS de la commune où tu es domicilié. Afin de bénéficier de cette aide, tu dois fournir certaines informations telles que ton identité, le montant de tes revenus, ceux des membres de ta famille, etc. De plus, tu es également dans l’obligation de répondre aux conditions suivantes :

  • Être belge, apatride/réfugié reconnu, étranger inscrit au registre de la population ou citoyen de l’Union européenne bénéficiant d’un droit de séjour supérieur à 3 mois ;
  • Être âgé de 18 ans minimum, sauf pour les mineures enceintes, émancipées par le mariage ou ayant un ou plusieurs enfants à charge ;
  • Résider habituellement et effectivement en Belgique de façon permanente et légale ;
  • Avoir un revenu « insuffisant » (inférieur au revenu d’intégration) et être dans l’incapacité d’y remédier par des efforts personnels ;
  • Être disposé à travailler, à moins de justifier des raisons de santé ou d’équité.

Après analyse de ta demande, c’est le CPAS qui décidera si oui ou non tu es en droit de percevoir une aide financière.

À quel montant as-tu droit ?

Le montant dépend de ton statut (isolé, cohabitant, avec enfants à charge). Lorsque tu vis :

  • Si tu vis avec une ou plusieurs personne(s) et que tu es considéré comme cohabitant, tu appartiens à la catégorie « cohabitant ». Le revenu d’intégration s’élèvera donc à 626,74 euros par mois ;
  • Seul, tu appartiens donc à la catégorie « isolé ». Tu as la possibilité d’obtenir 940,11 euros par mois ;
  • Avec au moins un enfant mineur, tu appartiens à la catégorie « personne vivant avec une famille à charge ». Le RIS s’étend alors à 1.270,51 euros par mois. Sache que celui-ci peut également être partiel : si tu perçois déjà certains revenus (allocations familiales, pensions alimentaires, etc.), tu devras les déduire du RIS auquel tu as normalement droit.

Attention aux sanctions

Si tu oublies de déclarer des ressources ou si tu fais des déclarations incorrectes, le paiement du RIS peut être totalement ou partiellement suspendu pour une période de 6 mois maximum. À toi de veiller à ce que toutes les informations que tu donnes au CPAS soient correctes. Si tu as des questions, n’hésite pas à te rendre au CPAS de ta commune ou dans l’un de nos centres Infor Jeunes.

Plus d’infos ?

Sur le même sujet

Forem, Onem : qui fait quoi ?
Protection sociale

Forem, Onem : qui fait quoi ?

20 mars 2020

Tu viens de terminer tes études et le nom de ces deux institutions te dit quelque chose ? Tu s...

La mutuelle, à quoi ça sert ?
Protection sociale

La mutuelle, à quoi ça sert ?

13 mars 2020

Qu’est-ce que la mutuelle ? Quel est son fonctionnement ? Tu as déménagé et tu souhaites savoi...

Quels sont les différents types de vacances ?
Protection sociale

Quels sont les différents types de vacances ?

13 mars 2020

Tu es entré dans le monde du travail récemment et tu espères pouvoir prendre des jours de cong...

-->