Interview de Kristina, qui étudie en immersion linguistique

10 septembre 2021 Enseignement

Dans ce billet « Focus jeune », on part à la rencontre de Kristina Franco, une jeune Liégeoise de 17 ans qui a opté pour des études secondaires en immersion linguistique. Son témoignage pourrait t’aider si tu hésites à t’orienter vers ce type d’enseignement !

Un engouement en hausse

Tu as sûrement déjà entendu parler des études secondaires en immersion linguistique, ou peut-être même que tu en fais, toi aussi ! Cette approche alternative à l’apprentissage traditionnel des langues étrangères gagne en succès. Cela implique concrètement de suivre plusieurs cours à l’école dans une langue étrangère, comme l’anglais ou le néerlandais. Et pas uniquement les cours de langue, bien évidemment !

Cela peut parfois faire peur, à juste titre… Heureusement, Kristina Franco nous livre un témoignage super intéressant sur son expérience en immersion anglaise. Si tu hésites à opter pour cette méthode d’enseignement, ça pourrait te rassurer. 😉

Bonjour Kristina ! Peux-tu commencer par nous dire ton âge et l’école que tu fréquentes ?

J’ai 17 ans et je vais rentrer en sixième secondaire au collège Sainte-Véronique à Liège.

Qu’est-ce qui t’a poussé à opter pour l’immersion ?

D’abord, j’ai un papa belge et une maman slovaque, donc je connais déjà deux langues à la base. J’ai été en immersion pour apprendre l’anglais car c’est utile pour voyager. Chaque année, rien que pour aller voir ma famille en Slovaquie, il faut traverser l’Allemagne et l’Autriche en voiture. À l’étranger, l’anglais permet de demander son chemin ou de commander au restaurant, car c’est une langue internationale.

Tu n’as pas eu peur de la difficulté de suivre des cours entiers en anglais ?

En fait, mon grand-frère avait déjà fait l’immersion avant moi, et il disait que ça n’était pas trop difficile. Ça m’a permis de ne pas avoir peur. En effet, quand on arrive en première année, ça peut faire peur les trois premiers mois. Mais après, on s’habitue et ça devient plus facile. Les cours sont adaptés.

Seuls les cours qui sont donnés en anglais ont des examens en anglais. Comme on apprend toute la matière en anglais, ce n’est pas une difficulté supplémentaire. C’est plutôt quand on doit passer d’une langue à l’autre que c’est un peu plus difficile.

L’immersion dure combien d’années ? 100% des cours sont en anglais ?

L’immersion dure les six années, mais tous les cours ne sont pas en anglais. Il y a une moitié de cours en français et une moitié en anglais. Les cours comme math, français ou l’option latin, ça reste en français.

Et les cours qui sont donnés en anglais changent toutes les années. En première, on a beaucoup plus de cours en anglais comme technologie, art, géo et histoire. Ensuite, dans le second degré, on a les sciences en anglais. C’est très pratique si plus tard on doit faire des recherches scientifiques à l’université car les documents sont souvent en anglais.

Quels sont les grands avantages de l’immersion selon toi ?

On apprend l’anglais avec des profs d’origines différentes, qui ont des accents différents. On s’habitue à d’autres façons de parler, ce qui diffère d’un simple cours d’anglais. On parle aussi l’anglais sur des tas d’autres sujets que le vocabulaire basique, ce qui aide pour les conversations dans la vraie vie. Le plus grand avantage de l’immersion est d’apprendre plus, plus vite.

Es-tu partie en voyage dans le cadre de ton immersion ?

Oui, nous sommes partis en voyage en Angleterre en 3e et j’ai eu une correspondance avec une élève anglaise, avec qui j’ai accroché tout de suite ! C’est un lien qui m’a permis d’approfondir ma connaissance. Je suis devenue amie avec elle et on s’écrit toutes les semaines. En lui parlant, j’apprends plein d’expressions du langage courant.

Conseilles-tu aux autres jeunes de faire de l’immersion ?

Je leur conseille tout à fait car ça ouvre tellement de portes et on apprend beaucoup plus vite qu’un simple cours d’anglais. Il ne faut pas avoir peur car les profs savent que tout le monde arrive en première avec un niveau d’anglais différent. Quand je suis arrivée, je savais compter jusqu’à dix, dire mon nom et les couleurs… Les premiers mois, il arrive que les profs expliquent certaines choses en français. Mais ensuite, ils parlent 100% en anglais, et si un élève ne comprend pas, le prof lui réexpliquera jusqu’à ce que ce soit clair. Il ne faut pas hésiter à poser des questions. Ils sont compréhensifs !

Est-ce qu’il y a des inconvénients à étudier en immersion ?

Non ! Ça permet de moins s’ennuyer à l’école car les cours sont plus diversifiés. En plus, le fait d’être plongé dans la langue permet d’apprendre une autre culture, des habitudes différentes, et de tenir une vraie conversation sur des problématiques variées comme le tourisme, les élections, le climat, etc.

Merci beaucoup Kristina pour ce témoignage très intéressant ! 😊

Pour en savoir plus sur l’immersion linguistique dans le secondaire, tu peux cliquer sur ce lien. Si tu veux t’inscrire, alors c’est ici qu’il faut cliquer !


Sur le même sujet

-->