Infor Jeunes : cet « ami » à qui on peut poser toutes ses questions sans condition, du secondaire au supérieur

7 septembre 2020 Communiqués de presse

À qui poser mes questions concernant mes études ? Auprès de qui suivre l’actualité qui me concerne en tant qu’élève/étudiant ? Infor Jeunes bien sûr ! Si de plus en plus de jeunes en ont conscience, tous ne savent pas qu’il existe un service dont la mission est précisément de répondre à toutes les questions qu’ils peuvent se poser tout au long de leur scolarité, et même au-delà. Et si on profitait des rentrées scolaires et académiques pour leur dire ?    

Des questions classiques …

« Jusqu’à quelle date puis-je changer d’option en secondaire ? », « Je suis exclu de mon école, et après ? », « Que faire si je ne suis pas d’accord avec la décision du conseil de classe ? », « Suis-je obligé d’aller à l’école jusqu’à mes 18 ans ? » et pour les plus âgés « Dois-je avancer mon minerval si j’introduis une demande de bourse ? », « Je ne veux pas présenter un examen, suis-je obligé de le signer ? », « Que se passe-t-il si tous mes crédits ne sont pas validés ? ».

Voilà quelques exemples seulement parmi les questions que les jeunes posent fréquemment au réseau Infor Jeunes. Et puisque ce sont des « frenquently asked questions », celles-ci sont répertoriées sur la FAQ du site inforjeunes.be. Si vous allez y jeter un œil, vous verrez par ailleurs que l’enseignement n’est qu’un sujet parmi tant d’autres traités par Infor Jeunes : job étudiant, mobilité internationale, logement, vie familiale et affective, il y en a pour tous les goûts ! C’est qu’ils s’en posent, des questions, nos chers jeunes, de leur adolescence à leurs débuts d’adultes actifs sur le marché de l’emploi ! Et fatalement, l’enseignement, longue et incontournable étape dans la vie des jeunes, apparaît chaque année dans le Top 3 des thématiques faisant l’objet des questionnements adressés à Infor Jeunes. En effet, sur les 23.500 demandes d’information reçues par le réseau en 2019, près d’un quart étaient relatives à l’enseignement. En répondant à ces questions, en dispensant des animations et en proposant des services dans leurs locaux, ce sont au moins 76.000 jeunes que le réseau a aidés l’année dernière.

…aux questions « coronavirus »

Comme s’ils n’avaient pas assez de questions à se poser en temps normal, le coronavirus a chamboulé la vie des jeunes, entrainant un lot de questions spécifiques. Infor Jeunes a dès lors, en mars dernier, ajouté une rubrique « Coronavirus » à sa FAQ, qui est encore alimentée à l’heure actuelle, notamment par des questions relatives à l’enseignement. En effet, cette année scolaire s’annonce des plus particulières, débutant sur une crise sanitaire et subissant les conséquences d’une fin d’année précédente des plus perturbées.

«Je suis en secondaire, suis-je obligé de retourner à l’école à partir de la rentrée ? », « Je suis soumis à l’obligation scolaire et je reviens d’une zone rouge, que faire ? », « Je suis étudiant dans le supérieur et ma session est prolongée jusqu’à l’année prochaine. Qu’en est-il de ma réinscription ? ». Encore une fois, les questions ne manque(ro)nt pas.

Les FAQ c’est bien, le contact humain aussi

Comme expliqué dans une précédente sortie presse, le jeune recherche encore le contact humain dans sa quête personnelle. Dans son envie d’émancipation, il ressent tout de même le besoin de s’assurer qu’il est sur la bonne voie et qu’il prend les meilleures décisions pour lui. Et un écran d’ordinateur ou un moteur de recherche ne peut offrir ce service. C’est pour répondre à ce besoin de contact qu’existent les centres Infor Jeunes, dont les portes sont ouvertes aux jeunes afin qu’ils puissent poser leurs questions à un interlocuteur, recevoir de l’aide dans certaines procédures telles que l’introduction d’une bourse d’études ou encore être guidés face à divers choix qui s’offrent à eux, à l’image des entretiens d’orientation scolaire.

Il existe ainsi 15 centres Infor Jeunes, répartis sur toute la Wallonie , plus précisément à Arlon, Ath, Couvin, Eupen, Huy, Hannut, Malmedy, Marche, Mons, Namur, Nivelles, Saint-Vith, Tournai, Verviers et Waterloo.

En conclusion : « Une question ? Infor Jeunes te répond ! »

Sur le même sujet

Jeunes et recherche d’informations: moteurs de recherche VS contact humain, qui l’emporte ?
Communiqués de presse

Jeunes et recherche d’informations: moteurs de recherche VS contact humain, qui l’emporte ?

13 juillet 2020

Tous les ans, Infor Jeunes fait le bilan des demandes d’information des jeunes. Cette analyse ...

Logement étudiant : le jeune ne connait pas assez ses droits et devoirs et en paie souvent le prix !
Communiqués de presse

Logement étudiant : le jeune ne connait pas assez ses droits et devoirs et en paie souvent le prix !

28 mai 2020

Le constat ne date pas d’hier chez Infor Jeunes mais ne fait que se confirmer : tant que tout ...

Plus de cours à l’université cette année : qu’en est-il des kots désormais inutiles ?
Communiqués de presse

Plus de cours à l’université cette année : qu’en est-il des kots désormais inutiles ?

24 mars 2020

L’information est tombée en fin de journée : les universités resteront fermées jusqu’à la fin ...

-->