Changement d’études : que faire en attendant septembre si tu ne te réorientes pas directement ?

17 février 2020 Enseignement

Étudiant en première année du supérieur, tu pensais avoir trouvé ta voie, mais tu t’es rendu compte que tu t’étais trompé. Pas de panique, cela arrive à des tas d’étudiants ! Certains ont la chance de savoir vers quelles études se retourner et se réorientent en cours d’année. Mais toi, tu ne sais pas encore vers quoi te réorienter, et tu aurais bien besoin d’un petit coup de pouce…

Février, ce mois charnière

C’était le sujet de la chronique Infor Jeunes du 12 février sur VivaCité : le pic de réorientation ou d’arrêt des études aux alentours du mois de février. Trois raisons expliquent ce phénomène :

  • Même s’ils pensaient depuis un moment déjà avoir fait le mauvais choix, les étudiants « poussent un peu » jusqu’à la session de janvier, histoire de ne pas regretter plus tard dans l’année d’avoir abandonné trop vite.
  • En février, les résultats de la session de janvier sont tombés. S’ils sont catastrophiques et que l’étudiant hésitait déjà à arrêter les études ou à se réorienter, cela peut être l’élément déclencheur.
  • Les étudiants de première année ont jusqu’au 15 février pour se réorienter en cours d’année, et ainsi éviter de devoir attendre le mois de septembre pour reprendre d’autres études.

Le dernier point est intéressant, mais il ne t’a pas été d’une grande aide si tu n’avais pas de plan B sous la main. Et tu n’as pas pour autant envie de « poireauter » jusqu’en septembre en attendant d’avoir trouvé ta nouvelle voie. D’ailleurs, tu ne sais même pas comment la trouver ! Et bien bonne nouvelle, il existe des programmes te permettant de « rebondir », organisés par les universités et hautes écoles.

Rebondir efficacement

Le pôle académique de Namur propose la formation « ReBOND », à partir du 2 mars 2020. Il s’agit d’un programme individualisé de formation et de réorientation qui met à profit le second semestre pour :

  • construire de nouveaux projets d’études et/ou professionnels adaptés à tes attentes et besoins
  • valider ces projets en explorant activement la réalité des études et du monde professionnel
  • consolider les compétences transversales nécessaires au métier d’étudiant
  • t’entrainer à aborder des contenus et des exigences propres à l’enseignement supérieur

Concrètement, ce sont des cours (environ 20h/semaine, du lundi au vendredi) dans les domaines suivants :

  • construction et validation de projets
  • maîtrise de la langue française
  • méthodologie du travail étudiant
  • éléments de statistiques
  • éléments de droit
  • module complémentaire

Par ailleurs, ce programme te permet de réaliser des interviews de professionnels, des visites de milieux professionnels, des stages d’observation et des cours dans les orientations que tu envisages. Tout au long de la formation, tu bénéficies également d’un accompagnement individualisé par un conseiller à la formation.

Sache qu’il existe également une session en avril.

Pour toutes les infos : https://www.unamur.be/det/rebond

.

Le pôle académique hainuyer propose également le même genre de formation, qui s’appelle « Je rebondis » et qui commence le 4 mars.

Attention, fin des inscriptions le vendredi 21 février !

Pour toutes les infos : https://www.polehainuyer.be/event/je-rebondis-2020/

Sur le même sujet

Bourses d’études : le formulaire 2020-2021 est disponible
Enseignement

Bourses d’études : le formulaire 2020-2021 est disponible

17 juillet 2020

Si tes parents et toi vous êtes du genre à faire vos démarches administratives le plus tôt pos...

Inscription et finançabilité : adaptations pour l’année académique prochaine
Enseignement

Inscription et finançabilité : adaptations pour l’année académique prochaine

1 juillet 2020

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles et l’enseignement supérieur n’y échappe pa...

La chronique du mercredi : une fin d’année chargée en recours ?
Enseignement

La chronique du mercredi : une fin d’année chargée en recours ?

18 juin 2020

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. O...

-->