Kot / Habitat & Famille

Oui.

Il n’existe plus de restrictions spécifiques, ni pour les établissements relevant des secteurs culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel, ni pour l’organisation d’activités organisées et pour les événements privés ou accessibles au public.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Les autorités ont donné plusieurs recommandations à suivre dans la situation où un membre de ton foyer est infecté par le virus :

  • Isoler la personne contaminée dans une pièce qui peut se fermer, si c’est possible.
  • Veiller à bien aérer cette pièce plusieurs fois par jour afin de faire circuler l’air potentiellement infecté vers l’extérieur.
  • Si elle doit se déplacer au sein de la maison, la personne positive doit porter un masque.
  • Nettoyer régulièrement les poignées de porte, les rampes d’escaliers, etc.

Cet isolement doit durer 7 jours minimum, après l’apparition des symptômes avec un minimum de 3 jours sans fièvre. Ensuite, elle doit encore porter le masque en intérieur durant 3 jours et limiter strictement ses contacts.

Si tu vis avec une personne positive, les règles à respecter dépendent de ton statut vaccinal :

  • Si tu n’es pas vacciné, tu dois te mettre en quarantaine pendant 10 jours (7 jours si un autotest négatif est effectué quotidiennement) ;
  • Si tu es partiellement vacciné, tu dois te mettre en quarantaine pendant au moins 7 jours. Un raccourcissement éventuel de la quarantaine est possible à partir du 4ème jour, à condition qu’un autotest quotidien soit effectué avec des résultats négatifs jusque J+7. Jusqu’au 10e jour, il faut porter le masque en intérieur et éviter les contacts rapprochés avec d’autres personnes ;
  • Si tu es entièrement vacciné et asymptomatique, tu ne dois pas te mettre en quarantaine ni effectuer de test, mais tu dois rester prudent durant 10 jours qui suivent le dernier contact à risque.

Dans tous les cas, il faut surveiller l’apparition de symptômes et si c’est le cas, se mettre en quarantaine et se faire tester.

Tu souhaites en savoir plus sur la quarantaine ou l’isolement ? Consulte le site Sciensano.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le Gouvernement wallon a mis en place une aide pour certaines catégories de consommateurs rencontrant des difficultés pour payer leur facture d’énergie. Si tu te trouves dans cette situation, tu auras le statut de « client protégé conjoncturel ».

Ce statut te permettra de :

  • bénéficier du tarif social pendant 12 mois maximum ;
  • arrêter l’éventuelle procédure de défaut de paiement (= procédure qui se met en place quand tu ne payes pas tes factures d’énergie)  et de placement de compteur à budget ;
  • négocier un plan de paiement raisonnable avec le fournisseur d’énergie.

Pour bénéficier du statut de « client protégé conjoncturel », toi ou un des membres qui constituent ton ménage devez entrer dans l’une de ces deux catégories :

  • Bénéficier d’une attestation du CPAS (ou tout autre service social agréé) qui reconnait les difficultés financières à payer les factures d’énergie.
  • Des factures d’énergie impayées, une déclaration de défaut de paiement réalisée par le fournisseur ET :
    • Vous êtes un chômeur complet indemnisé ;
      OU
    • Vous avez perçu des allocations de chômage temporaire pour force majeure en raison du Covid-19, pendant au moins 14 jours de chômage temporaire,
      OU
    • Vous êtes travailleur indépendant, aidant ou conjoint aidant et vous avez bénéficié du droit passerelle en 2020, 2021 et 2022.
      OU
    • Vous disposez d’une attestation de sinistre de votre assurance suite aux inondations du mois de juillet 2021 ou d’un accusé de réception d’une demande d’aide du Fonds des calamités suite aux inondations de juillet 2021.

Le statut de « client protégé conjoncturel » peut être demandé  jusqu’au 31 août 2022. Ce statut prend fin d’office à l’expiration d’un délai de 12 mois à compter de son octroi, ou à la demande de son bénéficiaire.

Pour obtenir plus d’information, rends-toi sur le site d’Energie Info Wallonie.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Bien sûr.

1. Le CPAS compétent

En règle générale, le CPAS compétent est celui de la commune dans laquelle tu te trouves habituellement (ta résidence effective). Dès lors, si tu vis chez ton compagnon/ta compagne mais que tu es toujours domicilié chez tes parents, ce sera le CPAS de la commune où tu résides avec ton compagnon/ta compagne.

Attention, il y a une exception pour les étudiants. Si tu es étudiant, le CPAS compétent est celui de la commune où tu es inscrit au service population (ton domicile). Dans l’exemple précédent, ce sera le CPAS de la commune où tes parents habitent.

2. Les aides possibles

Le CPAS peut t’offrir deux types d’aide :

  • Le droit à l’intégration sociale qui peut prendre la forme soit d’un revenu soit d’un emploi ;
  • L’aide sociale dont la forme varie suivant le type de besoin (aide au logement, aide aux études, aide juridique, aide médicale, etc.). De même, lorsqu’une personne est confrontée à un besoin financier « exceptionnel » (par exemple : hospitalisation), le CPAS peut lui apporter une aide financière.

Pour en savoir plus sur les différentes aides et leurs conditions, nous t’invitons à consulter les FAQ : « Qu’est-ce que le revenu d’intégration sociale ? »« Qu’est-ce que l’aide sociale ? » et .

3. Les formalités

Malgré les mesures sanitaires, les CPAS doivent continuer à maintenir une permanence par mail ou téléphone, pour répondre aux demandes. Une enquête sociale aura donc lieu, si possible à distance, pour déterminer si tu rentres effectivement dans les conditions d’aide du CPAS.

Le CPAS a en outre reçu une aide financière suite à la crise sanitaire actuelle qui se présente sous la forme d’un fond Covid-19. Si ta situation financière s’est aggravée suite au coronavirus, tu peux bénéficier de l’aide sociale sans être obligé d’avoir un dossier déjà ouvert au CPAS pour introduire une première demande.

Le CPAS devra te rendre une décision dans les 30 jours qui suivent ta demande, sans qu’il puisse invoquer un retard suite aux mesures de confinement.

Jusqu’au 30 septembre 2021, une prime de 50 € était octroyée à tous les bénéficiaires du RIS ou de l’aide équivalente. Depuis octobre, et jusqu’au 31 mars 2022, la prime est passée à 25 €.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu n'as pas trouvé toutes les réponses
à tes questions ?

Pose-nous directement ta question ou trouve le centre le plus proche de chez toi...