Enseignement 18-25

En principe, lorsque les évaluations d’une année académique sont prolongées à l’année académique suivante pour cas de force majeure, la date limite d’inscription est reportée au 30 novembre pour les étudiants soumis à cette prolongation.

Toutefois, au regard de la crise actuelle, la délibération de l’année académique 2019-2020 peut avoir lieu après le 30 novembre 2020. Dans tel cas, les étudiants visés par cette délibération tardive sont autorisés à s’inscrire ou, le cas échéant, à se réinscrire à l’année académique 2020-2021 jusqu’au 15 février 2021 au plus tard. Les frais d’inscription relatifs à cette nouvelle année académique doivent également être payés pour cette même date.

Par exemple : tu es en 1ère année de master et ton 3ème quadrimestre est prolongé jusqu’au 30 janvier 2021 car tu n’as pas pu suivre/poursuivre ton stage obligatoire. Si tu es délibéré en janvier 2021, tu devras alors t’inscrire pour l’année 2020-2021 et payer les frais d’inscription pour le 15 février au plus tard.

Cette règle vaut aussi bien pour les universités que les hautes écoles et les écoles supérieures des arts. Si tu suis des études dans l’enseignement de promotion sociale, rends-toi à la FAQ : « Je suis en promotion sociale et je n’ai pas pu passer mes examens à cause du coronavirus. Dois-je payer des droits d’inscription ? ».

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Pour l’année scolaire/académique 2020-2021, tu peux être exempté des droits d’inscription et du minerval que l’établissement peut te réclamer si :

  • Tu étais considéré comme étudiant régulier au 13 mars 2020 ;
  • Tu te réinscris dans des unités d’enseignement (UE) auxquelles tu étais inscrit durant le confinement ;
  • Tu n’as pas présenté ces UE lors des deux sessions prévues cette année.

Dans le cas où tu te réinscris dans une UE que tu n’as pas pu terminer en raison de la crise sanitaire, tu devras fournir ta fiche d’inscription ou ton reçu pour l’année académique 2019-2020 pour cette UE comme preuve ainsi que ton attestation d’abandon délivrée par ton établissement fréquenté en 2019-2020.

Attention, cette mesure ne s’applique que si tu n’as pas été remboursé pour l’UE que tu as abandonnée.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Des décisions ont été prises concernant le retour des étudiants en supérieur pour l’année 2020-2021 par les différents établissements et le groupe d’experts en charge du déconfinement.

La volonté est de favoriser un retour progressif en présentiel.

Des principes généraux devront être respectés par tous (étudiants, personnel administratif et enseignants) dont notamment :

  1. Le port du masque est rendu obligatoire dès le 25 juillet 2020 dans les lieux privés ou publics à forte fréquentation. Sauf réglementation contraire, il faudra donc porter son masque dans les établissements d’enseignement ;
  2. Dans les locaux où tu suis tes activités d’apprentissage, tu devras laisser une place vide de chaque coté de toi et/ou respecter une distance de 1m50 avec les autres étudiants. Si cela est impossible, tu devras obligatoirement porter le masque ;
  3. Avant toute entrée dans un local, tu devras te désinfecter ou te laver les mains. Tu ne pourras évidemment pas embrasser tes amis, ni leur serrer la main ;
  4. Dans la mesure du possible, la circulation au sein des établissements se fera à sens unique. Dans tous les cas, les parcours seront fléchés de manière à limiter au maximum les contacts ;
  5. Les locaux pourront être utilisés en continu pendant 3 heures maximum. Il faudra veiller à ce qu’ils soient bien aérés. Tous les locaux dans lesquels tu auras cours seront nettoyés et désinfectés ;
  6. Dans les bibliothèques, médiathèques et salles informatiques, tu devras également respecter la distanciation sociale et désinfecter systématiquement la table sur laquelle tu te trouvais ainsi que l’ordinateur que tu employais ;
  7. Si tu es en stage, les règles sanitaires à respecter sont celles qui sont d’application sur le lieu de stage (école, hôpital, entreprise…).
Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu étais régulièrement inscrit à cette année académique 2019-2020, tu seras réputé finançable pour l’année académique prochaine (2020-2021) et ce, peu importe les résultats que tu auras obtenus.

Par exemple : tu es en dernière année de master et suite au Covid-19, tu n’as validé que 15 crédits sur 60. Tu recommenceras ton année en étant d’office réputé finançable. Ton établissement n’effectuera donc pas de calcul de finançabilité en se basant sur tes trois années précédentes, etc. comme c’est normalement le cas en vertu des critères de finançabilité habituels.

Au départ, cette règle ne valait que pour les étudiants en fin de cycle. Les autorités ont cependant décidé de l’étendre à tous les étudiants, peu importe leur année d’étude. Attention, ne sont toutefois pas concernés par cette règle, les étudiants qui n’étaient pas finançables en 2019-2020.

Par exemple : tu as bénéficié d’une inscription sur dérogation car tu n’étais plus finançable en 2019-2020. Cette règle ne s’applique malheureusement pas à toi, ce qui fait que tu ne seras pas automatiquement considéré comme finançable en 2020-2021 et tu devras répondre aux critères habituels de finançabilité.

Cette dérogation ne s’étendra pas au-delà de l’année académique 2020-2021. En d’autres termes, à partir de l’année académique 2021-2022, les critères habituels seront à nouveau d’application. Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, n’hésite pas à consulter notre FAQ : « Dans quelles situations ne suis-je plus finançable ? ».

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

En principe, ton établissement doit te communiquer tes horaires d’examen au plus tard un mois avant le début de la session.

Sauf en cas de force majeure, la date et l’horaire ne peuvent plus être modifiés 10 jours ouvrables avant l’examen. Toute modification doit t’être communiquée sans délai, par voie d’affichage et par courrier électronique.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le test d’orientation ne s’organise qu’une seule fois cette année, lors de la première quinzaine de septembre. En effet, d’habitude, deux sessions sont organisées : une lors de la première quinzaine de juillet et l’autre pendant la première quinzaine de septembre. Ainsi, la première session a été supprimée.

Ce test aura lieu le 4 septembre 2020. Tu trouveras les informations pertinentes à ce sujet ici.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Initialement, les écoles supérieures des arts ont jusqu’au 21 septembre pour organiser les épreuves d’admission. Toutefois, en raison de la crise sanitaire, un délai supplémentaire a été accordé : ces épreuves peuvent avoir lieu jusqu’au 30 septembre.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Ta session ne peut être prolongée jusqu’au 30 janvier 2021 que si tu remplis trois conditions :
– Tu es dans ta dernière année d’études d’un bachelier de type court, d’un master, d’une année d’agrégation, d’un master ou un bachelier de spécialisation ;
– C’est le dernier recours possible (puisqu’il y a une impossibilité de prendre des mesures pour que tu réalises un stage ou une évaluation à distance) ;
– La décision de prolongation doit être motivée par l’établissement. Cette justification doit t’être communiquée.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si la situation l’impose, l’établissement peut modifier la description des cours pour le 2ème et 3ème quadrimestre. Il a cependant l’obligation de t’informer de ce changement.

Par exemple : si l’examen, initialement prévu à l’oral, passe à l’écrit.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Il faut distinguer deux types de stage :

Stage dans le cadre d’une profession réglementée (infirmier, responsable de soins généraux, etc.)

Dans la mesure du possible, le stage doit reprendre ou être maintenu, particulièrement pour les étudiants qui sont en dernière année. L’objectif est d’éviter de retarder leur entrée sur le marché du travail.

Si, malgré tout, le stage ne peut pas se poursuivre, deux solutions peuvent être envisagées par le conseil des études :
– Récupérer certaines heures de stage durant la suite des études (sauf si tu es en dernière année) ;
– Élargir le nombre d’heures par jour de stage pour que tu puisses rattraper le retard accumulé.

Stage dans le cadre d’une profession non réglementée

Il revient au conseil des études de décider. Pour ce faire, il dispose de plusieurs alternatives :
– Remplacer ou compléter le stage par des activités pédagogiques ;
– Reporter les heures de stage non prestées ;
– Valider le stage même si tu n’as pas été jusqu’au bout.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Au plus tard le 8 mai, tu as été informé des modalités relatives aux examens prévus jusqu’au 30 juin par ton établissement.
En ce qui concerne les examens organisés après le 30 juin, les modalités peuvent t’être communiquées au plus tard 14 jours avant la date d’évaluation.

Par « modalités », on entend :
– La matière de l’examen ;
– La nature de l’examen (oral, écrit, en présentiel, à distance, mixte, etc.) ;
– Les caractéristiques précises de l’examen (questions ouvertes, QCM, etc.).

Si l’examen se déroule à distance et que tu rencontres des difficultés matérielles (par exemple : mauvaise connexion internet chez toi), tu dois en informer ton établissement. En ce qui concerne les examens prévus jusqu’au 30 juin, tu as jusqu’au 14 mai pour le faire. Pour les examens organisés après, tu disposes de quatre jours ouvrables à partir du moment où les modalités te seront communiquées.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Il faut distinguer trois types de stage :

1. Stage dans le cadre d’une formation pédagogique (pour devenir instituteur préscolaire/primaire ou professeur dans l’enseignement secondaire inférieur)

Qu’importe ton année, si ton stage n’a pas pu être organisé, en tout ou en partie, pendant ce 2ème quadrimestre, il est possible de le reporter pendant le 3ème quadrimestre.

Si tu n’es pas en dernière année, tu peux reporter le volume du stage que tu n’aurais pas su réaliser pendant le 3ème quadrimestre lors de ton programme annuel de l’année prochaine (2020-2021).

Lorsque tu es inscrit en dernière année, il existe deux possibilités :

  • Si tu as présenté au moins 75% de ton stage, celui-ci peut être validé par le jury ;
  • Si tu n’as pas présenté 75% de ton stage, ce dernier sera organisé pendant le 3ème quadrimestre (s’il est prolongé pour force majeure).

Les autorités demandent au jury de l’établissement supérieur de remplacer ou de compléter le stage par des activités pédagogiques alternatives. Si ce n’est pas possible, le jury dispose d’autres solutions :

  • Reporter le stage ou une partie de celui-ci pendant le 3ème trimestre ;
  • Reporter le stage ou une partie de celui-ci à l’année académique suivante (2020-2021) en utilisant la prolongation de session (uniquement applicable aux étudiants de dernière année) ;
  • Dispenser l’étudiant qui a passé au moins 75% du volume global du stage.

2. Stage pour les professions réglementées (dentiste, médecin, vétérinaire, architecte, etc.)

Suivant la profession à laquelle tu aspires, il y a peut-être des règles particulières. Pour les connaitre, n’hésite pas à les demander à ton établissement scolaire.

Si ton stage n’a pas pu être organisé, en tout ou en partie, il faut essayer en priorité de le reporter sur le 3ème quadrimestre et d’élargir le nombre d’heures journalières durant lesquelles tu peux être en stage. Cette mesure est prise pour que tu le prestes le plus vite possible.

Des mesures alternatives peuvent être prises suivant l’année dans laquelle tu te trouves :

  • Si tu es inscrit dans une année non-diplômante ou en dernière année d’un bachelier universitaire, tu pourras récupérer les heures non-prestées sur ton programme de 2020-2021 ;
  • Pour les étudiants en fin de cycle (y compris ceux réalisant un master à finalité didactique ou une année d’agrégation de l’enseignement secondaire supérieur), ton stage peut être organisé pendant le 3ème quadrimestre qui sera prolongé jusqu’au 30 janvier 2021 (si la force majeure est reconnue par l’établissement).

3. Stage dans le cadre de formations non réglementées

Si ton stage ne s’inscrit pas dans l’une des deux premières catégories, alors c’est qu’il est non réglementé.

Si ton stage n’a pas pu être organisé, en tout ou en partie, dans le courant du 2ème quadrimestre, le jury examinera ta situation au cas par cas. Il peut prendre comme décision par exemple de compléter le stage par des activités pédagogiques alternatives, le remplacer par une autre unité d’enseignement ou de le reporter pendant le 3ème quadrimestre.

Toutefois, des mesures plus contraignantes peuvent être prises :

  • Si tu es dans une année non diplômante ou en dernière année d’un bachelier universitaire, il est possible de reporter une partie ou la totalité de ton stage sur l’année 2020-2021 ;
  • Si tu es dans ta dernière année d’études (3ème année d’un diplôme professionnalisant ou 2ème année de master) et seulement pour des raisons de force majeure, ton stage peut être organisée pendant le 3ème quadrimestre dont la période sera prolongée jusqu’au 30 janvier 2021.

Dans tous les cas, le jury peut considérer que la totalité du ou des stage(s) a été prestée et ce, même si tu n’en as suivi qu’un volume réduit.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu as l’impression que certains de tes droits sont compromis (comme le droit à l’image ou à la vie privée), tu dois bien garder en tête qu’une mise en balance doit être faite entre d’une part tes droits et d’autre part, le contrôle en vue de l’octroi d’un diplôme. Concrètement, il s’agit de trouver un juste équilibre entre les deux. Cela peut donc t’amener à devoir faire des compromis compte tenu du contexte actuel.

Si tu trouves toutefois que la demande est déraisonnable et/ou qu’elle n’a aucun lien avec la réussite de tes études (par exemple : demander la fiche de ta paie de tes parents, la taille de ta chambre), contacte ton établissement afin qu’il te donne les raisons de sa demande et d’envisager les éventuelles protections à mettre en place.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Alors que la première session de l’examen d’entrée en médecine ou dentisterie était prévue initialement le 3 juillet au Heysel, l’organisation de cette dernière a quelque peu changé.

En effet, avec le coronavirus, l’épreuve est reportée au 28 août 2020 pour la première session. La seconde aura lieu le 12 septembre 2020.

Comme pour les autres mesures de déconfinement, il sera nécessaire d’analyser en temps utile si, tant dans l’organisation de l’examen que dans sa correction, les normes sanitaires peuvent être respectées.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si ton Erasmus, ton stage ou encore des travaux pratiques ont été annulés suite aux mesures de confinement, il sera possible de modifier ton programme annuel en remplaçant une unité d’enseignement par une autre.

Pour y avoir droit, tu dois respecter plusieurs conditions :
– Ne pas être dans une année diplômante ;
– Ne pas engendrer de nouvelles contraintes pour toi (par exemple : passer d’un stage à des travaux pratiques ou à un cours trop volumineux) ;
– La modification doit être approuvée par le jury et toi-même.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Sache tout d’abord que la remise des travaux de fin d’études est maintenue. Tu dois donc poursuivre la rédaction de ton mémoire/TFE.

Toutefois, puisque l’accès à certains lieux (par exemple : bibliothèque, salle informatique) est limité en raison des mesures de distanciation sociale, la récolte d’informations est rendue plus complexe. À ce titre, les autorités demandent aux promoteurs et aux établissements d’enseignement supérieur d’adapter, si nécessaire, les objectifs des travaux d’études.

Prends donc contact avec ton promoteur afin d’en discuter.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Aucune !

Le coronavirus n’a pas d’incidence sur ta bourse d’études. En effet, ton absence à l’école est justifiée. Tu continues donc à être un élève/étudiant régulier.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu n'as pas trouvé toutes les réponses
à tes questions ?

Pose-nous directement ta question ou trouve le centre le plus proche de chez toi...