Enseignement 12-18

Tu peux t’adresser à ton école ou ton établissement.

Proximus a décidé d’offrir des accès temporaires gratuits au réseau « Proximus Public WiFi » aux élèves et étudiants qui ne disposent pas d’une connexion internet à domicile. C’est à ton école ou ton établissement d’enseignement d’en faire la demande par mail à l’adresse csr@proximus.com.

L’école ou l’établissement doit désigner en son sein une personne qui sera l’intermédiaire pour la distribution de ces codes aux élèves ou étudiants, et qui transmettra à Proximus ses données d’identification. L’opérateur doit en effet disposer à tout moment de l’identité des utilisateurs des codes d’accès, pour des questions de sécurité. Ton école ou ton établissement va donc établir une liste reprenant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance ainsi que l’adresse d’utilisation de tous les utilisateurs. Sur base de cette liste, Proximus enverra le nombre de codes d’accès demandés.

Tu peux retrouver toutes les informations nécessaires sur le site de Proximus.

Un autre fournisseur, Telenet, a également mis en place un système similaire depuis le début de la crise sanitaire pour son réseau Wi-Free. Ce dernier est principalement disponible en Flandre, à Bruxelles et dans une partie du Hainaut. C’est également à l’école ou l’institution d’en faire la demande à l’adresse Hotspot.Info@telenetgroup.be.

Consulte le site de Telenet pour en savoir plus !

Dans les deux cas, n’hésite pas à prendre contact avec ton école ou ton établissement !

Sache aussi qu’il existe des lieux qui mettent à ta disposition du matériel informatique et une connexion internet gratuitement. Consulte cette FAQ pour plus d’infos !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Cela dépend ! 

Les internats peuvent poursuivre leur activité en fonction du rythme de reprise des cours, sous réserve de l’évolution de la propagation du virus. Chaque pouvoir organisateur est compétent pour déterminer les mesures appropriées pour le retour à la vie en collectivité.

En code rouge, pour les structures membres du réseau d’enseignement organisé par la communauté française (c’est à dire autre que l’enseignement libre) :

  • Lorsque leurs cours se font en présentiel, les élèves/internes/résidents sont accueillis normalement ;
  • Lorsque leurs cours se font à distance, un accueil est prévu pour un nombre très limité d’élèves/internes/résidents (repris ci-dessous), en dehors des heures normales d’ouverture de l’internat, du home d’accueil ou du home d’accueil permanent.

Les personnes pouvant bénéficier de cet accueil limité sont les enfants et les jeunes résidant en internat, home d’accueil ou home d’accueil permanent sur base d’une décision du SPJ ou SAJ ou dont les parents travaillent dans des secteurs essentiels (hôpitaux, police,…) et n’ont pas d’autres solutions d’accueil et/ou d’hébergement.  Les élèves dont le besoin de soins dépasse la capacité de la famille en raison de restrictions ou d’un handicap doivent également pouvoir être accueillis. Enfin,  les élèves qui ne font pas partie de ces catégories mais éprouvent un grand besoin d’accueil pourront être reçus à l’internat, à l’appréciation du pouvoir organisateur.

Il revient en outre au pouvoir organisateur de ces lieux d’accueil et d’hébergement de définir les modalités dans lesquelles cet accueil sera possible.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Comme tu le sais certainement, les établissements scolaires se voient dans l’obligation de mettre en place un certain nombre de cours à distance afin de limiter au maximum la propagation du virus. Afin d’éviter de creuser les inégalités et de renforcer les difficultés des élèves, les autorités ont pris des mesures.

Certains ne disposent en effet pas d’une connexion Internet suffisante pour pouvoir suivre les cours, d’autres n’ont pas d’ordinateur ou doivent le partager avec d’autres membres de leur famille. D’autres encore ne bénéficient pas d’un espace suffisant pour leur permettre de travailler dans le calme. Pour pallier ces problèmes et contrer les potentiels décrochages scolaires, les autorités ont établi une liste des lieux dans lesquels tu peux te rendre afin de suivre ton enseignement à distance. Mis à disposition gratuitement pour la plupart, il s’agit principalement de locaux dans lesquels tu pourras utiliser les équipements disponibles, comme une connexion Internet ou des outils numériques. Tu pourras donc poursuivre ta scolarité le plus sereinement possible.

Parmi ces lieux, on retrouve notamment certains centres Infor Jeunes (https://inforjeunes.be/centre/) :

  • Brabant Wallon (Nivelles) ;
  • Huy ;
  • Entre Sambre et Meuse (Couvin) ;
  • Tournai

Tu peux également consulter le document disponible sur cette page, qui te fournit une liste détaillée (mais non exhaustive) des lieux d’accueil. Cette dernière étant sujette à modification (par exemple : en raison de l’évolution de la crise sanitaire), il vaut mieux te renseigner au préalable auprès de l’organisme où tu souhaiterais te rendre. Il est en effet possible que certains lieux aient du fermer temporairement.

Sache que les CPAS peuvent dans certains cas t’apporter une aide financière pour l’achat d’un ordinateur. Consulte cette FAQ pour en savoir plus !

Enfin, il est désormais possible que tu bénéficies d’une réduction de 75 € pour l’achat ou la location d’un ordinateur ou d’une tablette, ou qu’on t’en fasse le prêt pour une période déterminée. Renseigne-toi auprès de ton établissement scolaire pour en savoir plus ou consulte le site de la FWB !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Oui et non !

Les écoles secondaires sont passées en « code rouge » depuis le 16 novembre, jusqu’au 15 janvier minimum

Concrètement cela signifie :

  • Le maintien des cours à 100% en présentiel si tu es en première ou deuxième secondaire ;
  • L’alternance de cours en présentiel et à distance si tu es en troisième, quatrième, cinquième ou rhéto (ou si tu fais partie du 4e degré) ;
  • La suspension des excursions et autres activités extra-muros (sauf les activités en plein air dans le voisinage de l’école, comme une promenade dans un parc ou dans le quartier, en respectant la distanciation sociale si le masque n’est pas porté) ;
  • En fonction de leurs infrastructures, les écoles adoptent des dispositions permettant que les repas soient pris dans des locaux adaptés (cantines, réfectoires, salle de sport, autres classes, etc.) en respectant la bulle du « groupe classe » et en assurant la distanciation sociale. Si ce n’est pas possible, les repas sont pris dans la classe. Aucun repas ne pourra être servi ;
  • Une diminution des changements de classes et un renforcement de la ventilation et de l’aération des locaux. Ce sont en principe désormais les professeurs qui devront changer de classe. Les élèves se verront quant à eux attribuer un local et une place fixes ;
  • L’organisation des récréations de manière à ce que les élèves restent le plus souvent possible « par groupe classe » ;
  • Le maintien ou non des stages en alternance selon les règles d’accueil du secteur de stage ;
  • La suspension des cours d’éducation physique qui peuvent être remplacés par des activités en classe avec le professeur de sport. Par exception, les options dont le sport est une orientation d’étude peuvent reprendre à condition de proposer exclusivement des activités en extérieur, en évitant les échanges de matériel et les contacts physiques, et en nettoyant les vestiaires.

Si tu rencontres des problèmes logistiques t’empêchant de suivre tes cours en ligne, rends-toi sur notre FAQ : Je n’ai pas d’ordinateur et je dois suivre mes cours à distance. Comment puis-je faire ?

Sache en outre qu’aucune décision n’a encore été prise concernant les modalités des examens de décembre.

Au vu de l’évolution de la situation sanitaire, les autorités prennent fréquemment de nouvelles dispositions afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Reste donc à l’affût de toute nouvelle information à ce sujet ! Nous ne manquerons pas de te les relayer.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Ton école va analyser la situation, en identifiant précisément les contacts qui ont eu lieu et qui peuvent ou non être considérés à risque :

  • Si la distance physique (1,5m) a bien été respectée, ou si les personnes qui ont passé plus de 15 minutes ensemble, à moins d’1,5m portaient toutes un masque, les autres élèves de la classe, l’enseignant et les autres classes sont considérés comme des contacts à bas risque :
    • Il n’y a pas de test ni de quarantaine mais une information doit être transmise aux parents ;
    • Les enfants et les adultes avec lesquels la personne testée positive au coronavirus a été en contact doivent couvrir leur bouche et leur nez dès qu’ils sortent de chez eux ;
    • Il faut surveiller l’apparition éventuelle de symptômes durant 14 jours chez les enfants et les adultes avec lesquels elle a été en contact et, le cas échéant, contacter son médecin généraliste ;
    • Les personnes ayant été en contact avec elle doivent veiller à se tenir à 1,5 m de distance de toutes les autres personnes pendant 14 jours ;
    • La classe poursuit normalement ses activités, tout en respectant scrupuleusement les gestes barrières.
  • Si la distance physique (1,5m) n’a pas été respectée pendant plus de 15 minutes ET que les personnes ne portaient pas toutes adéquatement un masque, les personnes sont considérées comme des contacts à haut risque :
    • Elles doivent être mises en quarantaine durant 7 jours à compter du dernier contact rapproché et être testées au plus tôt le 7ème  jour suivant ce contact. Dans ce cas, elles continuent à être isolées jusqu’au résultat du test ;
    • Si le test est négatif, la quarantaine s’arrête après 7 jours. Il faut poursuivre la surveillance des symptômes durant 7 jours supplémentaires ;
    • Si le test est positif, cette personne devient un cas confirmé. La recherche de ses contacts doit être faite. Elle entre en isolement pour 7 jours à compter de la date du test, ou plus si elle développe des symptômes (selon l’évolution clinique dans ce cas) ;
    • Si la personne refuse le test ou qu’un test est impossible, la quarantaine se termine après 10 jours suivant les derniers contacts à haut risque. Elle doit cependant encore rester vigilante 4 jours supplémentaires.
Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu reviens d’une zone orange ou orange claire, tu dois prendre contact avec ton médecin généraliste qui déterminera s’il est nécessaire que tu te soumettes à un test de dépistage et que tu respectes une « quarantaine » de 7 jours avant ton retour à l’école.

Si c’est le cas, celui-ci devrait te fournir un « certificat de quarantaine », grâce auquel ton absence durant ces 7 jours sera comptabilisée comme une absence justifiée et, ce, même si tu n’es pas effectivement malade. Attention, sans ce certificat, ton absence sera considérée comme injustifiée !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Depuis le 1er août : tu dois remplir obligatoirement un formulaire (PLF) dans les 48h avant ton retour en Belgique. Il doit toujours être complété si tu te rends en Belgique par avion ou bateau (pas d’exceptions). Il ne doit pas être complété si tu utilises un autre moyen de transport (train, bus, voiture, etc.) ET :

  • Si tu séjournes moins de 48h en Belgique OU
  • Si tu reviens de Belgique après avoir séjourné moins de 48h à l’étranger.

Attention, en cas de non-respect de cette règle, tu risques une amende de 250 € ! Sois donc vigilant. Ce formulaire est disponible via ce lien.

En fonction de tes réponses au formulaire, un test de dépistage et/ou une quarantaine obligatoires peuvent t’être imposés. Si tu as besoin d’une attestation de quarantaine, tu peux désormais la demander en ligne ici.

Tous les séjours de plus de 48 heures en zone rouge sont désormais considérés comme des contacts à haut risque. Toute personne de retour en Belgique pour plus de 48 heures, après un séjour d’au moins 48 heures en zone rouge doit donc se placer en quarantaine pendant minimum 7 jours :

  • Les résidents ayant séjourné plus de 48 heures en zone rouge doivent effectuer un test au jour 1 et au jour 7 de la mise en quarantaine.
  • Les non-résidents ayant séjourné plus de 48 heures en zone rouge, doivent effectuer un test au jour 7 de la mise en quarantaine.

Par exception, les voyageurs qui ne viennent pas en Belgique via un transporteur, et qui sont restés à l’étranger pendant 48 heures maximum, ne doivent pas remplir le PLF et ne doivent donc pas effectuer de test.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Pour l’année scolaire/académique 2020-2021, tu peux être exempté des droits d’inscription et du minerval que l’établissement peut te réclamer si :

  • Tu étais considéré comme étudiant régulier au 13 mars 2020 ;
  • Tu te réinscris dans des unités d’enseignement (UE) auxquelles tu étais inscrit durant le confinement ;
  • Tu n’as pas présenté ces UE lors des deux sessions prévues cette année.

Dans le cas où tu te réinscris dans une UE que tu n’as pas pu terminer en raison de la crise sanitaire, tu devras fournir ta fiche d’inscription ou ton reçu pour l’année académique 2019-2020 pour cette UE comme preuve ainsi que ton attestation d’abandon délivrée par ton établissement fréquenté en 2019-2020.

Attention, cette mesure ne s’applique que si tu n’as pas été remboursé pour l’UE que tu as abandonnée.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu dois savoir qu’en théorie, les sessions d’examens sont organisées en deux cycles pour chaque année scolaire: un cycle d’août à janvier et un autre de février à juillet. Toutefois, en raison de la crise sanitaire, le cycle initialement prévu de février à juillet pour l’année 2019-2020 s’est vu prolongé au-delà du 31 juillet 2020. Par conséquent, le prochain cycle d’examens débutera le 1er février 2021.

Les prochaines inscriptions en vue de l’obtention du CESS et des autres certificats seront donc organisées dans le courant du mois de janvier 2021.

Pour le CAP (certificat d’aptitudes pédagogiques), les formulaires d’inscription doivent être envoyés pour le 29 janvier 2021.

Pour d’autres informations, consulte le site des Jury de la FWB.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu n'as pas trouvé toutes les réponses
à tes questions ?

Pose-nous directement ta question ou trouve le centre le plus proche de chez toi...