Enseignement 12-18

De nombreuses aides existent pour les étudiants rencontrant des difficultés psychosociales:

1) Aide en provenance des pôles académiques

Des aides financières, matérielles, alimentaires ou encore un soutien psychosocial peuvent t’être offerts au sein des établissements d’enseignement supérieur ou au niveau local. Les différents pôles académiques (il s’agit des lieux de concertation et de dialogue entre établissements d’enseignement supérieur), ont centralisé les informations concernant les mécanismes d’aide existants dans leurs zones géographiques respectives :

2) Soutien psychosocial

Si tu te sens déprimé ou que tu as besoin de parler à un professionnel, tu peux bénéficier d’une première écoute psychosociale via :

  • Le n°107 : télé-accueil
  • Le n°103 : écoute enfants et adolescents

Tu trouveras plus d’organismes de contact en consultant le  site Info-Coronavirus.

3) Aide à la réussite

Renseigne-toi auprès de ton établissement afin de connaitre les aides mises en place par celui-ci. De manière générale, les dispositifs suivants ont été pris :

  • Des lieux d’études et de travail (bibliothèques, salles informatiques…) ;
  • Des personnes ressources (guidances, coachs, aides méthodologiques…) ;
  • Des ressources en ligne (cours en ligne et exercices, université virtuelle…) ;
  • Des blocus assistés et blocus résidentiels.
Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu rencontres des difficultés à suivre les cours à tel point que tu crains pour la suite de ton année scolaire, sache que la première chose à faire, c’est en parler !

Si tu lis ces quelques mots, c’est que tu as identifié le problème et c’est déjà un grand pas.

Tu peux désormais te tourner vers les services compétents, à savoir :

  • Le CPMS de ton école : Le centre psycho-médicosocial est un lieu d’accueil, d’écoute et de dialogue dans lequel tu pourras aborder les questions qui te préoccupent en matière de scolarité, de décrochage, d’éducation, de vie familiale et sociale, mais aussi de santé, d’orientation scolaire et professionnelle, etc. Tu peux contacter les professionnels qui y travaillent par téléphone, par courrier, par mail, ou en te rendant directement aux permanences organisées par ceux-ci. Tu peux également consulter la liste des CPMS en cliquant ici. Sache que malgré la suspension des cours en présentiel, les CPMS des écoles restent ouverts pendant la semaine précédent les vacances de printemps (du 29 mars au 2 avril).
  • Le Service de la Médiation scolaire (interne à l’école à Bruxelles, externe en Wallonie) : Dans le cadre de situations liées à l’absentéisme scolaire ou au décrochage, il poursuit l’objectif de recréer du lien entre toi/ ta famille et l’école. Le rôle du médiateur n’est donc pas de t’accompagner à long terme mais de te proposer un processus de médiation avec ton école ou encore de te réorienter vers d’autres services compétents. Clique sur ce lien pour obtenir plus d’infos sur ce service et connaître celui qui est le plus proche de toi!
  • Les services d’accrochage scolaire (SAS) : Si tu es exclu de ton établissement scolaire ou que tu te trouves en situation de crise, d’absentéisme ou de décrochage, tu peux aussi être orienté vers un service d’accrochage scolaire. Attention, pour suivre les cours via un SAS, tu dois être mineur, donner ton accord et te montrer volontaire. Sache que ta prise en charge par ce type de structure te permettra de respecter pleinement l’obligation scolaire. Il s’agit d’une aide sociale, éducative et pédagogique, qui consiste en l’accueil en journée. L’objectif des SAS est de te permettre de réintégrer, dans les meilleur(e)s délais et conditions possibles, une structure scolaire ou une structure de formation agréée. La liste des SAS est disponible ici. N’hésite pas à prendre toi-même contact avec l’un d’entre eux !

Ce n’est pas tout ! Tu peux également te tourner vers une AMO, un service d’aide en milieu ouvert. Certaines sont spécialisées dans la lutte contre le décrochage scolaire. Si cela te met plus à l’aise, pense également à solliciter tes proches, ta famille mais aussi les professeurs en qui tu as confiance, ou encore un éducateur.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu peux t’adresser à ton école ou ton établissement.

Proximus a décidé d’offrir des accès temporaires gratuits au réseau « Proximus Public WiFi » aux élèves et étudiants qui ne disposent pas d’une connexion internet à domicile. C’est à ton école ou ton établissement d’enseignement d’en faire la demande par mail à l’adresse csr@proximus.com.

L’école ou l’établissement doit désigner en son sein une personne qui sera l’intermédiaire pour la distribution de ces codes aux élèves ou étudiants, et qui transmettra à Proximus ses données d’identification. L’opérateur doit en effet disposer à tout moment de l’identité des utilisateurs des codes d’accès, pour des questions de sécurité. Ton école ou ton établissement va donc établir une liste reprenant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance ainsi que l’adresse d’utilisation de tous les utilisateurs. Sur base de cette liste, Proximus enverra le nombre de codes d’accès demandés.

Tu peux retrouver toutes les informations nécessaires sur le site de Proximus.

Un autre fournisseur, Telenet, a également mis en place un système similaire depuis le début de la crise sanitaire pour son réseau Wi-Free. Ce dernier est principalement disponible en Flandre, à Bruxelles et dans une partie du Hainaut. C’est également à l’école ou l’institution d’en faire la demande à l’adresse Hotspot.Info@telenetgroup.be.

Consulte le site de Telenet pour en savoir plus !

Dans les deux cas, n’hésite pas à prendre contact avec ton école ou ton établissement !

Sache aussi qu’il existe des lieux qui mettent à ta disposition du matériel informatique et une connexion internet gratuitement. Consulte cette FAQ pour plus d’infos !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Cela dépend ! 

Les internats peuvent poursuivre leur activité en fonction du rythme des cours, sous réserve de l’évolution de la propagation du virus. Chaque pouvoir organisateur (PO) est compétent pour déterminer les mesures appropriées pour le retour de la vie en collectivité. S’agissant des internats du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE), des notes de services internes relatives à l’organisation de la rentrée ou l’organisation des réfectoires ont été réalisées en vue d’organiser la vie au sein de l’institution.

Les autres réseaux et PO peuvent définir leur propre canevas adapté à leurs réalités et, si question, solliciter leur médecin référent pour déterminer des mesures de sécurité spécifiques à mettre en place pour encadrer les missions et activités.

Attention, même lorsque les cours se font à distance, un accueil limité reste prévu pour certaines catégories d’élèves. Consulte cette circulaire pour en savoir plus !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Comme tu le sais certainement, les établissements scolaires se voient dans l’obligation de mettre en place un certain nombre de cours à distance afin de limiter au maximum la propagation du virus. Afin d’éviter de creuser les inégalités et de renforcer les difficultés des élèves, les autorités ont pris des mesures.

Certains ne disposent en effet pas d’une connexion Internet suffisante pour pouvoir suivre les cours, d’autres n’ont pas d’ordinateur ou doivent le partager avec d’autres membres de leur famille. D’autres encore ne bénéficient pas d’un espace suffisant pour leur permettre de travailler dans le calme. Pour pallier ces problèmes et contrer les potentiels décrochages scolaires, les autorités ont établi une liste des lieux dans lesquels tu peux te rendre afin de suivre ton enseignement à distance. Mis à disposition gratuitement pour la plupart, il s’agit principalement de locaux dans lesquels tu pourras utiliser les équipements disponibles, comme une connexion Internet ou des outils numériques. Tu pourras donc poursuivre ta scolarité le plus sereinement possible.

Parmi ces lieux, on retrouve notamment certains centres Infor Jeunes (https://inforjeunes.be/centre/) :

  • Brabant Wallon (Nivelles) ;
  • Huy ;
  • Entre Sambre et Meuse (Couvin) ;
  • Tournai

Tu peux également consulter le document disponible sur cette page, qui te fournit une liste détaillée (mais non exhaustive) des lieux d’accueil. Cette dernière étant sujette à modification (par exemple : en raison de l’évolution de la crise sanitaire), il vaut mieux te renseigner au préalable auprès de l’organisme où tu souhaiterais te rendre. Il est en effet possible que certains lieux aient du fermer temporairement.

Sache que les CPAS peuvent dans certains cas t’apporter une aide financière pour l’achat d’un ordinateur. Consulte cette FAQ pour en savoir plus !

Enfin, il est désormais possible que tu bénéficies d’une réduction de 75 € pour l’achat ou la location d’un ordinateur ou d’une tablette, ou qu’on t’en fasse le prêt pour une période déterminée. Renseigne-toi auprès de ton établissement scolaire pour en savoir plus ou consulte le site de la FWB !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Oui !

A partir de septembre 2021, de nouveaux ajustements ont été mis en place pour l’enseignement secondaire et ils diffèrent selon les régions. Dans cette FAQ, nous abordons les règles applicables en Wallonie.

  • Tous les élèves (1er, 2e, 3e et 4e degrés) fréquentent l’école à 100% en présentiel (5j/semaine) ;
  • Tu dois porter le masque à l’intérieur, sauf quand tu es assis pour suivre le cours ou manger ;
  • Au niveau de l’aération : ouvrir les fenêtres avant les cours, aux intercours, pauses, et après les cours ; maintenir les fenêtres (au moins deux s’il y en a plusieurs) entrouvertes pendant les cours et pleinement ouvertes pendant les pauses ; si des aérateurs de fenêtres sont présents, veiller à ce qu’ils soient opérationnels.
  • Les activités extra-muros d’une ou plusieurs journées sont autorisées. Lorsqu’elles se font, il y lieu de respecter les règles et protocoles mis en place dans le lieu d’accueil.
  • Les cours d’éducation physique peuvent avoir lieu à certaines conditions.

Si tu souhaites en savoir plus, toutes les règles sont détaillées dans cette circulaire !

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Ton école va analyser la situation, en identifiant précisément les contacts qui ont eu lieu et qui peuvent ou non être considérés à risque :

  • Si la distance physique (1,5m) a bien été respectée, ou si les personnes qui ont passé plus de 15 minutes ensemble, à moins d’1,5m portaient toutes un masque, les autres élèves de la classe, l’enseignant et les autres classes sont considérés comme des contacts à bas risque :
    • Il n’y a pas de test ni de quarantaine mais une information doit être transmise aux parents ;
    • Il faut éviter tout contact avec des personnes plus vulnérables ;
    • Il faut surveiller l’apparition éventuelle de symptômes durant 14 jours chez les enfants et les adultes avec lesquels elle a été en contact et, le cas échéant, contacter son médecin généraliste ;
  • Si la distance physique (1,5m) n’a pas été respectée pendant plus de 15 minutes ET que les personnes ne portaient pas toutes adéquatement un masque, les personnes sont considérées comme des contacts à haut risque:
    • Les personnes pas ou partiellement vaccinées doivent se mettre en quarantaine pendant au moins 7 jours (10 jours si elles ne se font pas tester). Elles doivent se faire tester une première fois juste après avoir été en contact avec la personne et une seconde fois au 7ème jour suivant le contact.
    • Les personnes vaccinées doivent rester en quarantaine jusqu’à ce qu’elles reçoivent les résultats de leur test et qu’il est négatif. Le premier test doit être fait le plus rapidement possible après le contact. Un second test doit être effectué au 7ème jour suivant le contact.

Si un deuxième cas positif est détecté dans la classe endéans les 14 jours, il y a plusieurs options :

  • Soit il n’y a qu’une seule 2ème infection et la personne était un contact à haut risque : la procédure expliquée ci-dessus est suivie à nouveau.
  • Soit le second cas était un contact à bas risque : il faut alors rechercher une autre source de transmission du virus. Si la seule source possible de transmission semble être la classe, alors l’ensemble des élèves doit être placé en quarantaine et doit faire un test.
Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu dois remplir un formulaire (PLF) dans les 48h avant ton retour en Belgique. Il doit toujours être complété si tu te rends en Belgique par avion ou bateau (pas d’exceptions). Il doit également toujours être complété si tu reviens en voiture/bus/train d’un pays hors Union Européenne (ou hors Schengen) ou d’un pays à très haut risque.

Attention, en cas de non-respect de cette règle, tu risques une amende de 250 € ! Sois donc vigilant.

Si tu reviens d’une zone rouge ou pays à très haut risque de l’UE :

  • Et que tu es complètement vacciné (ou certificat de rétablissement) : tu ne dois pas te mettre en quarantaine ou te faire tester.
  • Et que tu n’es pas complètement vacciné : tu dois te faire tester à ton retour.
    • Si ton test est négatif, tu ne dois pas faire de quarantaine et tu dois te refaire tester après 7 jours.
    • Si ton test est positif, tu dois suivre la procédure d’isolement.

Si tu reviens d’une zone rouge (hors UE) :

  • Et que tu es vacciné : tu dois te faire tester à ton retour.
    • Si ton test est négatif, tu ne dois pas faire de quarantaine et tu dois te refaire tester après 7 jours.
    • Si ton test est positif, tu dois suivre la procédure d’isolement.
  • Et que tu n’es pas vacciné : tu dois rester en quarantaine pendant 10 jours et te faire tester le 1er et le 7ème jour après ton retour. Si ton deuxième test est négatif, tu peux sortir de quarantaine.

Si tu reviens d’un pays à très haut risque hors UE, tu dois d’office te mettre en quarantaine pendant 10 jours et te faire tester au 1er et 7ème jour après ton retour.

Si tu manques l’école parce que tu es malade ou quarantaine, fournis un certificat médical à l’école pour que ton absence soit couverte.

Si tu souhaites en savoir plus sur ta situation propre, n’hésite pas à consulter le site info-coronavirus ou appeler le numéro de la ligne info’ du SPF Santé publique au 0800/14.689.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu n'as pas trouvé toutes les réponses
à tes questions ?

Pose-nous directement ta question ou trouve le centre le plus proche de chez toi...