Enseignement 12-18

De nombreuses aides existent pour les étudiants rencontrant des difficultés psychosociales:

1) Aide en provenance des pôles académiques

Des aides financières, matérielles, alimentaires ou encore un soutien psychosocial peuvent t’être offerts au sein des établissements d’enseignement supérieur ou au niveau local. Les différents pôles académiques (il s’agit des lieux de concertation et de dialogue entre établissements d’enseignement supérieur), ont centralisé les informations concernant les mécanismes d’aide existants dans leurs zones géographiques respectives :

2) Soutien psychosocial

Si tu te sens déprimé ou que tu as besoin de parler à un professionnel, tu peux bénéficier d’une première écoute psychosociale via :

  • Le n°107 : télé-accueil
  • Le n°103 : écoute enfants et adolescents

Tu trouveras plus d’organismes de contact en consultant le  site Info-Coronavirus.

3) Aide à la réussite

Renseigne-toi auprès de ton établissement afin de connaitre les aides mises en place par celui-ci. De manière générale, les dispositifs suivants ont été pris :

  • Des lieux d’études et de travail (bibliothèques, salles informatiques…) ;
  • Des personnes ressources (guidances, coachs, aides méthodologiques…) ;
  • Des ressources en ligne (cours en ligne et exercices, université virtuelle…) ;
  • Des blocus assistés et blocus résidentiels.
Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu rencontres des difficultés à suivre les cours à tel point que tu crains pour la suite de ton année scolaire, sache que la première chose à faire, c’est en parler !

Si tu lis ces quelques mots, c’est que tu as identifié le problème et c’est déjà un grand pas.

Tu peux désormais te tourner vers les services compétents, à savoir :

  • Le CPMS de ton école : Le centre psycho-médicosocial est un lieu d’accueil, d’écoute et de dialogue dans lequel tu pourras aborder les questions qui te préoccupent en matière de scolarité, de décrochage, d’éducation, de vie familiale et sociale, mais aussi de santé, d’orientation scolaire et professionnelle, etc. Tu peux contacter les professionnels qui y travaillent par téléphone, par courrier, par mail, ou en te rendant directement aux permanences organisées par ceux-ci. Tu peux également consulter la liste des CPMS en cliquant ici.
  • Le Service de la Médiation scolaire (interne à l’école à Bruxelles, externe en Wallonie) : Dans le cadre de situations liées à l’absentéisme scolaire ou au décrochage, il poursuit l’objectif de recréer du lien entre toi/ ta famille et l’école. Le rôle du médiateur n’est donc pas de t’accompagner à long terme mais de te proposer un processus de médiation avec ton école ou encore de te réorienter vers d’autres services compétents. Clique sur ce lien pour obtenir plus d’infos sur ce service et connaître celui qui est le plus proche de toi!
  • Les services d’accrochage scolaire (SAS) : Si tu es exclu de ton établissement scolaire ou que tu te trouves en situation de crise, d’absentéisme ou de décrochage, tu peux aussi être orienté vers un service d’accrochage scolaire. Attention, pour suivre les cours via un SAS, tu dois être mineur, donner ton accord et te montrer volontaire. Sache que ta prise en charge par ce type de structure te permettra de respecter pleinement l’obligation scolaire. Il s’agit d’une aide sociale, éducative et pédagogique, qui consiste en l’accueil en journée. L’objectif des SAS est de te permettre de réintégrer, dans les meilleur(e)s délais et conditions possibles, une structure scolaire ou une structure de formation agréée. La liste des SAS est disponible ici. N’hésite pas à prendre toi-même contact avec l’un d’entre eux !

Ce n’est pas tout ! Tu peux également te tourner vers une AMO, un service d’aide en milieu ouvert. Certaines sont spécialisées dans la lutte contre le décrochage scolaire. Si cela te met plus à l’aise, pense également à solliciter tes proches, ta famille mais aussi les professeurs en qui tu as confiance, ou encore un éducateur.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Actuellement, seuls les élèves qui présentent des symptômes possibles de COVID-19 doivent être testés et seuls les cas positifs doivent être isolés.

Ainsi, le simple fait d’avoir été en contact avec un élève contaminé ne nécessite pas que tu te fasses tester ou que tu subissent une quarantaine. Sois simplement prudent pendant les 7 jours qui suivront (limite tes contacts, évite les personnes vulnérables et respecte les distances).

Sache qu’en outre, le personnel compétent au sein de l’école ne doit plus effectuer de suivi de contact.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Si tu reviens d’une zone orange, tu ne devras pas être testé, subir une quarantaine, présenter un CST ou encore remplir un Passenger Locator Form (PLF).

Depuis le 23 mai dernier, ces obligations ne sont maintenues que si tu reviens d’un pays où circule un variant qualifié d’inquiétant.

Pour connaitre le code couleur par pays, rends toi le site de l’Union européenne.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Cela dépend si tu reviens d’un pays se situant au sein ou en dehors de l’Union européenne ainsi que du code couleur de ce pays.

  • zone rouge foncé ou grise, peu importe la situation du pays : il faut faire un test PCR le premier jour de ton retour sauf si tu as un certificat de vaccination ou de rétablissement.
  • Pays à très haut risque au sein de l’UE : tu devras réaliser un test PCR maximum 72h avant ton arrivée (si le test est positif, tu ne pourras pas effectuer le voyage) OU réaliser le test dès ton arrivée et te mettre en quarantaine jusqu’au résultat. Dans ce cas, tu devras refaire un 2ème test le 7ème jour (sans quarantaine si le premier test était négatif).
  • Pays à très haut risque en dehors de l’UE : Tu devras effectuer 10 jours de quarantaine à ton retour et te faire tester dès ton arrivée et le 7ème jour qui suit ton retour en Belgique .

Si tu manques l’école parce que tu es malade ou quarantaine, fournis un certificat médical à l’école pour que ton absence soit couverte.

Si tu souhaites en savoir plus sur ta situation propre, sur une autre zone, etc., n’hésite pas à consulter le site info-coronavirus ou appeler le numéro de la ligne info du SPF Santé publique au 0800/14.689.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Tu n'as pas trouvé toutes les réponses
à tes questions ?

Pose-nous directement ta question ou trouve le centre le plus proche de chez toi...