Allocations d’insertion professionnelle

6,009,00

Lorsqu’un jeune finit ses études et s’inscrit en tant que demandeur d’emploi, il n’a droit à aucune allocation de chômage étant donné qu’il n’a jamais travaillé et donc, jamais cotisé.

Toutefois, afin de ne pas laisser le jeune demandeur d’emploi sans aucune aide financière, le législateur belge a mis en place un système qui lui permet de percevoir des allocations sur base de ses études : les allocations d’insertion professionnelle.

Pour développer ce concept, le dossier juridique « Allocation d’insertion professionnelle » est divisé en deux grands chapitres.

D’une part, le premier chapitre explique en profondeur le système des allocations d’insertion professionnelle, à savoir les conditions d’admission, les démarches et formalités, les montants des allocations ainsi que la période d’indemnisation.

D’autre part, le second énumère toutes les autres aides qui sont mises à la disposition du jeune demandeur d’emploi pour lui permettre de s’insérer plus rapidement sur le marché du travail : Impulsion moins de 25 ans, PFI, Sesam, Convention premier emploi, Incitant +, etc.

Effacer