Partir à l’étranger en tant que jeune au pair :
interview d’Elise, partie 7 mois en Allemagne

13 octobre 2023 Mobilité internationale

Lorsqu’on a des envies de voyage, il est parfois difficile d’y voir clair parmi les nombreuses possibilités qui s’offrent à nous. Aujourd’hui, nous te présentons une formule de voyage un peu particulière : les séjours au pair. Pour ce faire, nous te proposons le témoignage d’Elise, 22 ans, qui est partie 7 mois en tant que jeune au pair en Allemagne.   

Bonjour Elise, peux-tu nous expliquer ton voyage en quelques mots et en quoi consiste le fait d’être jeune au pair ?

Je m’appelle Elise, j’ai 22 ans et je suis partie de janvier à juillet 2020 en tant que jeune au pair à Cologne. D’une manière générale, le travail au pair consiste à découvrir un nouveau pays tout en en étant accueilli au sein d’une famille dans laquelle on est amené à s’occuper des enfants et effectuer quelques tâches ménagères. En échange, le jeune au pair reçoit une petite contribution mensuelle pour couvrir ses dépenses personnelles. Pour ma part, j’ai été hébergée au sein d’une famille de 4 enfants, dont des jumelles de 8 ans et deux enfants de respectivement 5 et 2 ans. Comme contribution, je recevais 300€ mois, ce qui était largement suffisant, en sachant que ma famille d’accueil me logeait, nourrissait et me proposait de participer à toutes leurs activités.

Pourquoi avoir choisi cette formule de voyage ?

Après ma rhéto, je ne savais absolument pas vers quel métier je souhaitais m’orienter et j’ai donc choisi de faire une pause avant de débuter des études supérieures. En janvier, après avoir suivi une formation de quelques mois qui ne correspondait pas vraiment à mes attentes, j’ai décidé que j’allais plutôt profiter du reste de l’année pour apprendre une langue et prendre le temps de réfléchir. Il fallait trouver une formule qui ne demandait pas trop de démarches et c’est là que m’est venue l’idée de partir en tant que jeune au pair. Je me suis donc inscrite sur la plateforme AuPairWorld qui met en relation des jeunes au pair et des familles d’accueil, j’ai créé m