Les logements intergénérationnels

15 septembre 2017 (Modifié le 18 juillet 2018) Logement

Tu cherches un logement étudiant calme et paisible? Tu es sociable ? Tu as envie de te rendre utile ? Le mélange des générations t’intéresse ? Tu as envie de partager des expériences et des anecdotes avec des aînés ? As-tu imaginé avoir pour cokotteur(euse) une personne qui aurait 60 ans de plus que toi ? Le logement intergénérationnel est peut-être fait pour toi.

 

L’idée de départ ?

Ce concept a vu le jour en 2011 grâce à l’ASBL ‘1 toit 2 âges’. L’idée est de faire cohabiter un étudiant et une personne âgée. L’aîné partage son logement avec un étudiant moyennant une faible participation financière. En contrepartie, le jeune assure une présence, rend des services (ramasser le courrier, faire les courses, sortir les poubelles, faire du jardinage…). Il peut être une solution pour toi si tu es en mal d’indépendance et que malgré tout, tu apprécies les atmosphères familiales.
Il est possible de trouver ce type de logement dans nos grandes villes étudiantes : Namur, Liège, Bruxelles, Mons, Louvain-La-Neuve, Charleroi et Marche-en-Famenne.

En pratique ?

Dans un premier temps, l’organisme (ex : l’ASBL ‘1 toit 2 âges’) réalise un entretien approfondi avec l’étudiant afin de s’assurer que tu es bien dans l’esprit du concept d’habitat intergénérationnel et vérifie ton engagement envers la personne d’accueil.
Lors de cet entretien, n’hésite pas à poser des questions. Exemples : Si j’ai besoin d’Internet comment faire ? Pour la cuisine et la salle de bain comment m’organiser ?…
D’autre part, un entretien avec la personne d’accueil est effectué afin de s’assurer de la qualité du logement et des attentes de celui-ci.
S’il est estimé que vous pouvez cohabiter de façon harmonieuse, une rencontre sera alors organisée. Une convention personnalisée sera alors signée précisant les attentes et les devoirs de chacun.

Tes avantages ?

Ce concept te permet de réduire le coût puisque le loyer est réduit. Tu vivras dans un environnement propice à la réussite des études et tu vivras une expérience enrichissante.

Les avantages pour le senior ?

Tu apportes aussi des avantages à l’accueillant, tels que :
  • augmenter sa sécurité ;
  • rompre la solitude ;
  • lui permettre de rester chez lui plus longtemps ;
  • bénéficier d’un complément de revenu.

Quelques inconvénients…

Attention, tu n’es pas chez toi, donc tu n’as pas une liberté complète sur tes actions. Ta présence est avant tout rassurante. Il faut prendre du temps pour la personne qui t’accueille et la respecter. Par exemple, tu as une soirée de prévue, tu dois prévenir la personne afin qu’elle ne s’inquiète pas pour toi. Cependant, il ne s’agit pas de devenir le garde malade. Si tu souhaites recevoir des amis, parles-en à la personne qui t’accueille.
Enfin, sachequ’il n’est pas possible de se domicilier chez l’accueillant pour des raisons juridiques et fiscales. Il faudra aussi souscrire une assurance responsabilité civile familiale et une assurance incendie-dégâts des eaux. Où trouver une assurance incendie-dégâts des eaux ? Certains centres Infor Jeunes proposent une assurance à moindre coût. Sinon il est possible d’en souscrire une auprès de l’assurance de tes parents.

Plus d’infos?

 

Sur le même sujet

Tout savoir sur l’état des lieux
Logement

Tout savoir sur l’état des lieux

12 septembre 2019

Et voilà, les vacances d’été sont finies ! Mais qui dit fin des vacances, dit une nouvelle ann...

Trouver un kot quand on est au CPAS – Vers qui se tourner en cas de discrimination ?
Logement

Trouver un kot quand on est au CPAS – Vers qui se tourner en cas de discrimination ?

6 septembre 2019

En tant que jeune, le jour viendra où tu te mettras à la recherche d’un logement. Que ce soit ...

Premiers pas en kot : que faut-il faire/savoir ?
Logement

Premiers pas en kot : que faut-il faire/savoir ?

28 août 2019

Ça y est, tu es en route pour ta première entrée officielle dans ton kot et/ou la signature du...