La fiche de salaire

24 février 2017 (Modifié le 18 juillet 2018) Emploi

Décrypter une fiche de salaire n’est pas toujours une mince affaire. Entre les rubriques incompréhensibles et les montants variables au fil des mois, il n’est pas évident de s’y retrouver. Si toi aussi tu désires comprendre ce qui se cache réellement derrière l’ensemble des catégories (Employeur, travailleur, rémunération,…), n’hésite pas à jeter un coup d’œil à ce billet !

Rubrique employeur

Cette partie de ta fiche doit obligatoirement contenir le nom et l’adresse de ton lieu de travail, le numéro sous lequel l’entreprise où tu es employé(e) est référencée à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). Elle doit également comporter son numéro d’affiliation à un secrétariat social (si l’entreprise en possède un), à l’Office national de Sécurité Social (ONSS), à la caisse d’allocation familiale et à la caisse de vacances. Attention, il doit aussi être mentionné le numéro de sa police d’assurance en matière d’accidents du travail.

Rubrique travailleur

Cette partie te concerne et comporte toutes les informations tant au niveau personnel que professionnel.
Dans la partie  » personnel « , tu retrouveras ta date de naissance, ton sexe, ton numéro de registre national ainsi que ton état civil (marié, célibataire,….). Enfin, cette partie reprendra également la composition du ménage dans lequel tu te trouves.
Attention :ces dernières informations sont indispensables au calcul de ta rémunération. Il est indispensable de communiquer à ton employeur dans les plus brefs délais chaque changement qui intervient dans ce domaine.
En ce qui concerne la partie  » professionnelle « , tu retrouveras ta date d’entrée en fonction, ton statut au sein de l’entreprise (employé, ouvrier, étudiant…), la fonction pour laquelle tu es engagé(e), ton lieu de travail ainsi que le numéro de compte bancaire qui servira à la réception de ton salaire.

Rubrique rémunération

Tu dois y trouver le nombre de jours/heures réellement prestées pour le mois indiqué ainsi que la rémunération brute qui y est liée. Viennent ensuite une série de montant qui sont à déduire pour obtenir ta rémunération nette (montant que tu recevras sur ton compte bancaire) il s’agit :
  • du précompte professionnel : acompte sur tes impôts versé chaque mois directement à l’administration fiscale
  • de l’ONSS travailleur : cotisation prélevée par l’office de la Sécurité Sociale sur chaque personne physique qui perçoit un salaire.
  • d’un bonus à l’emploi qui t’est accordé mensuellement : il s’agit d’un montant qui réduit la cotisation ONSS travailleur qui t’es prélevée. Celui-ci diminue au fur et à mesure que ta rémunération brute augmente.

Bon à savoir

Les fiches de salaire sont des documents officiels qu’il est OBLIGATOIRE de conserver tout au long de ta carrière. Au moment de ta retraite, ce sont elles qui serviront de base au calcul de ta pension. Elles sont donc susceptibles de t’être réclamées par le Service Fédéral des pensions.

Plus d’infos

 

Sur le même sujet

Recherche d’emploi : témoignage
Emploi

Recherche d’emploi : témoignage

22 février 2019

Lorsque que l’on est en recherche active d’un emploi, il peut arriver que l’...

Tatouages et piercings : un danger pour l’emploi ?
Emploi

Tatouages et piercings : un danger pour l’emploi ?

14 septembre 2018

Dans le milieu du travail, les tatouages et les piercings sont parfois mal perçus par les diri...

La réforme avantageuse sur le travail occasionnel
Emploi

La réforme avantageuse sur le travail occasionnel

3 septembre 2018

Arrondir tes fins de mois en gagnant 500€ de plus qui ne seront pas soumis aux impôts, c’est p...