Je cours pour ma forme

28 juin 2019 (Modifié le 29 août 2019) Qualité de vie

JE COURS POUR MA FORME tu connais ? Il s’agit d’un programme de remise en condition physique par la course à pied. Tu es peu ou pas sportif ? Tu as envie de te (re)mettre au sport ? Alors ce programme est peut-être fait pour toi !

À qui s’adresse t-il ?

Homme, femme, jeune, adulte, senior, non sportif ou débutant en course à pied, tout le monde est le bienvenu ! Seule condition : avoir plus de 12 ans.

Les origines

Né en 1994, « Je cours pour ma forme » est le nom d’un programme de promotion du sport dans les écoles, créé par Patrick Dehaene, coordinateur du sport scolaire pour le Hainaut. Il souhaitait promouvoir une activité physique inter-écoles saine, pendant les heures scolaires : le concept était né. En 2008, par l’intermédiaire de l’association « Sport & Santé », les co-fondateurs du magazine de course à pied et santé « ZATOPEK », Gilles Goetghebuer et Jean-Paul Bruwier reprennent l’idée et mettent sur pied les programmes d’entraînement :
« Je cours pour ma forme » (JCPMF).
Rassemblant 1305 participants l’année de sa création, aujourd’hui ce sont près de 26000 personnes/an qui prennent part à l’aventure à travers toute la Belgique !

Quels objectifs et à quel rythme ?

Outre la convivialité, l’objectif principal du programme JCPMF, c’est la santé. Il se décline en cycle de 12 semaines d’entraînement, à raison de 3 séances par semaine. L’entraînement se fait par petits groupes et l’animateur formé organise 1 ou 2 rendez-vous par semaine. Toutes les clés sont données pour que chacun puisse poursuivre l’entraînement individuellement. Il est recommandé de faire une séance par semaine hors des rendez-vous collectifs.
Un test est réalisé en fin de cycle afin de voir si les participants ont atteint le niveau fixé.

Plusieurs niveaux

Niveau 1 : programme 0-5 km dont l’objectif est de pouvoir courir 5km (ou 40 minutes) sans s’arrêter.
Niveau 2 : programme 5-10 km dont l’objectif est de pouvoir courir 8 à 10km (ou une heure) sans s’arrêter.
Niveau 3 (avec 3 variantes) : programme destiné aux participants déjà capables de courir 10km et qui souhaitent :

  • soit acquérir plus de vitesse (10 + vite) ;
  • soit acquérir plus d’endurance (10 + long) ;
  • soit maîtriser les difficultés du terrain : côtes, bois, terrain(s) glissant(s) (10 + trail). Le coach choisit les aspects à travailler en fonction des demandes et du niveau du groupe.

Ces 3 niveaux sont les plus courants. Certains endroits organisent également le niveau préparatoire : programme 0-1km dont le but est la mise à niveau pour accéder au niveau 1 et le niveau « renforcement et équilibre ».

Envie de tenter l’expérience ?

Pour connaître les sessions organisées près de chez toi, consulte le site www.jecourspourmaforme.com

Le programme étant un partenariat entre l’ASBL « Je cours pour ma forme » et les organisateurs, ce sont ces derniers qui fixent le prix.
Il varie souvent entre 20 et 30 € selon l’endroit et certaines mutualités peuvent intervenir dans le coût.

Des programmes du même type que JCPMF ont vu le jour dans d’autres disciplines. « Je nage pour ma forme » ou encore « Je roule pour ma forme ». Moins répandus mais se déroulent selon le même principe que son cousin « Je cours pour ma forme ».

Source

www.jecourspourmaforme.com

Sur le même sujet

La chronique du mercredi : ne cède plus à cette forme de harcèlement de rue
Qualité de vie

La chronique du mercredi : ne cède plus à cette forme de harcèlement de rue

23 septembre 2020

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. O...

La chronique du mercredi : la phobie scolaire, à surveiller davantage cette année
Enseignement

La chronique du mercredi : la phobie scolaire, à surveiller davantage cette année

9 septembre 2020

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. O...

Le numéro « anti-relous », tu connais ?
Qualité de vie

Le numéro « anti-relous », tu connais ?

14 août 2020

Le harcèlement de rue est une réalité, et la parole se libère de plus en plus à ce sujet. En c...

-->