Comment cultiver un potager dans un kot ?

25 juin 2021 (Modifié le 24 juin 2021) Qualité de vie

Tu en as assez de la malbouffe et des légumes en conserve ? Tu souhaites cultiver un potager, mais tu vis en kot et tu ne sais pas comment t’y prendre ? Bonne nouvelle ! Infor jeunes t’explique comment planter tes fruits, légumes et aromates même si tu ne possèdes pas de jardin !

Comment donc envisager le potager d’intérieur ?

Envisager le potager d’intérieur comme la source principale de ton alimentation, sache que ce n’est pas gagné ! Toutefois, cela peut constituer un complément appréciable pour la cuisine de tous les jours. Un brin éphémère, le potager d’intérieur reste surtout un moyen ludique de se sensibiliser à la nature qui manque parfois cruellement en milieu urbain. Il est une source de plaisir, et parfois même un lieu d’expérimentation.

Où installer ton potager ?

L’emplacement de ton potager est un facteur de réussite important pour ta culture car un manque de lumière ne donnera aucune production alors qu’une trop forte exposition aura pour conséquence de brûler les feuilles de tes plantes. En effet, les vitres et fenêtres font parfois effet de loupe et accentuent la force des rayons du soleil qui pourraient abîmer certaines de tes petites protégées. De manière générale, il est recommandé de placer ton petit coin de verdure près d’une fenêtre (mais sans le coller à cette dernière) afin qu’il soit baigné de lumière. À noter toutefois que certaines plantes nécessitent une lumière directe pour se développer, c’est par exemple le cas des tomates. Si tu as la chance d’avoir un balcon, cet endroit est donc vivement conseillé puisqu’il combine la présence d’air frais et l’exposition au soleil. Si ce n’est pas le cas, pas de panique ! Tu peux réaliser des jardinières ou fabriquer un mini-potager à suspendre à ta fenêtre par exemple.

Comment cultiver ?

Tu as le choix entre acheter des plants en pots ou réaliser toi-même tes semis en recyclant certains condiments et aliments tels que l’ail, le gingembre ou encore la laitue. Utilise du terreau pour potager, installe une couche épaisse des billes d’argiles ou de gravillons au fond de tes contenants afin d’assurer un bon drainage et ajoute régulièrement de l’engrais à tes cultures.

Que planter ?

Peu importe ce que tu souhaites planter, Il ne faut pas oublier que plus la plante fait des racines, plus tu dois avoir un contenant profond. Si tu rêvais de faire pousser des carottes dans ton kot, cela semble compromis, puisque la place disponible réduit tes possibilités de culture en intérieur. Choisis donc prioritairement des légumes « feuilles » (salade, épinards) qui font peu de racines et se développent très bien dans de petits contenants. Tomates, aubergines, cornichons, poivrons, citrons, fraises, groseilles, font également partie des principaux fruits et légumes qu’il est possible de cultiver en kot.

Comment fabriquer ton propre potager ?

Pour commencer, tu dois définir le nombre et la nature de ce que tu souhaites planter afin d’adapter tes contenants. Pour les herbes aromatiques, des petits pots légèrement profonds suffisent. Tu peux d’ailleurs créer des pots personnalisés en utilisant de vieux bocaux en verre que tu customiseras avec de la corde et le nom de ta plante par exemple. Tu peux faire de même avec de vieilles boîtes de thé, des pots de yaourt, des boîtes à œufs ou des rouleaux en cartons. En faisant des petites étiquettes avec le nom écrit, tu peux également utiliser un seul grand pot pour planter toutes tes herbes. Pour les légumes-feuilles, selon le nombre planté, il faudra adapter la largeur du contenant. Il n’y a pas besoin de prévoir une profondeur de pots très grande puisque ces plantes n’ont pas de racines importantes. Pour les tomates cependant, tu dois prévoir un pot d’environ 30 cm de profondeur pour assurer le bon développement des racines et de la plante. Pour ce qui est de l’organisation de ces pots, plusieurs astuces ingénieuses existent. Tu peux, utiliser une desserte qui servira de contenant pour ton potager en appartement. Tu peux également réunir tes pots dans un même endroit comme dans une jardinière ou dans une cagette. Il est aussi possible de suspendre des pots légers sur des tringles à rideaux ou de les maintenir contre un mur à l’aide de crochets dans un bocal avec un couvercle hermétique

Comment l’entretenir ?

Pour entretenir ton potager sans dépenser des fortunes et utiliser des produits polluants, Il est recommandé d’utiliser le marc de café qui est un très bon engrais ! Il est parfait pour aider les plantations à se développer. De plus, il agit comme répulsif contre les petits insectes. Si tu en as la possibilité, n’hésite pas à récolter l’eau de pluie pour arroser ton potager.

Te voilà un peu plus informé, maintenant… à toi de jardiner !

Sur le même sujet

-->