Ai-je encore une chance de trouver un job étudiant cet été ?

22 juin 2020 (Modifié le 24 juin 2020) Job étudiant

Quelle année étrange nous sommes en train de vivre ! Que ce soit sévèrement ou plus légèrement, nous avons tous été touchés d’une façon ou d’une autre par cette crise. Les jobistes, par exemple, n’ont pas été épargnés. Beaucoup d’entre eux ont perdu leur job durant le confinement, entrainant au passage des difficultés financières pour certains. À l’approche des vacances d’été, vous êtes donc nombreux à vous demander si vous allez pouvoir travailler cet été. Y a-t’il encore de la place ? Si oui, où ?

Moins d’offres que d’habitude

On ne va pas te mentir, il y aura moins d’offres que d’habitude, c’est certain. L’une des explications est que le secteur qui engage habituellement le plus d’étudiants est l’Horeca. Or, même s’il redémarre tout doucement, la priorité pour ce secteur est de pouvoir remettre au travail les travailleurs qui étaient au chômage et de ne pas en arriver à en licencier une partie. Forcément, les jobistes ne seront donc pas leur priorité cet été.

Y a-t-il encore de l’espoir pour cet été ?

Rassure-toi, il y a et il y aura encore des jobs disponibles. Mais pour espérer décrocher un job cet été, il ne faut plus trainer ! Si tu es un adepte du « last minute », on te conseille de ne pas miser dessus cette année. En effet, à partir du moment où la demande dépasse l’offre, il est assez logique qu’il soit important d’être en haut de la liste des postulants…
Nous te parlions de l’Horeca plus haut, secteur dans lequel les chances seront beaucoup plus minces que d’habitude, mais il est loin d’être le seul à engager des étudiants !

Où chercher … ou pas ?

Premier conseil : il ne sert à rien de te fermer toi-même des portes. Tu avais pensé postuler spontanément à tel ou tel endroit, mais tu as bien peur que la crise anéantisse tes chances ? Postule quand même ! Tu n’as rien à perdre si ce n’est quelque minutes à préparer une candidature, et ce n’est jamais perdu, d’ailleurs ! Par exemple, si le timing n’est pas le bon, l’employeur pourrait garder ton CV sous le coude et te rappeler un peu plus tard.

Même s’il ne faut pas se fermer de porte, il est évident qu’il vaut mieux éviter de n’envoyer ton CV que dans le secteur Horeca. En temps normal, cela passerait certainement, mais cette année, il vaut mieux diversifier, car ce secteur se remet à peine de ses pertes.

Pour le secteur touristique, qui engage aussi beaucoup d’étudiants durant l’été, il est encore difficile de prévoir si les opportunités seront nombreuses ou non. En effet, il a également énormément souffert de la crise MAIS beaucoup de belges vont passer leurs vacances en Belgique et vont chercher à changer d’air et de paysages tout en restant dans leur pays. L’été est donc assez prometteur pour le secteur, penses-y ! 🙂

Par contre, en conséquence à la crise sanitaire, les sociétés de nettoyage sont fort sollicitées en ce moment et ont donc parfois besoin de plus de personnel que d’habitude. Il semblerait donc qu’il y ait des opportunités à saisir dans ce secteur cet été !

Du côté de la grande distribution et de l’alimentaire, il n’y a pas vraiment eu de repos ces derniers mois, bien au contraire ! Il a même parfois eu plus de jobistes engagés que d’ordinaire, cela reste donc un secteur intéressant pour postuler. Cependant, les jobistes qui ont été engagés les mois précédents vont pour la plupart continuer cet été, il est donc possible que selon les magasins, il n’y ait déjà plus de place pour de nouveaux jobistes.

Tu as déjà beaucoup travaillé en 2020 ? Tu ne dépasseras pas forcément ton quota de 475h !

On espère que tu le savais déjà car c’est important : les étudiants sont normalement soumis à un quota de 475h de travail par an, en-dessous duquel les cotisations sociales qui leur sont prélevées sont réduites (on prélève 2,71% de ton salaire au lieu de 13,07 %, ce n’est pas négligeable et c’est pour cela que l’on considère le job étudiant comme « avantageux » !). Si tu dépasses ce quota, ton contrat devient alors «ordinaire » et non plus «étudiant », tu gagneras moins d’argent et tu coûteras plus cher aux employeurs.

C’est donc pour cela que tu veilles à ne pas dépasser ton quota. Sache alors que dans le cadre de la crise, ce plafond a été gelé pour le 2e trimestre 2020 (=avril-mai-juin), parce de nombreux étudiants travaillaient plus que d’habitude pour aider les secteurs qui tournaient à plein régime, comme l’alimentaire et la grande distribution. L’idée était donc de ne pas les pénaliser, qu’ils n’en arrivent pas à dépasser leur plafond alors qu’en quelque sorte, ils aidaient la société. En clair, les heures que tu as prestées en avril, mai et juin n’ont pas été comptabilisées dans ton quota.

Donc, même si tu as déjà beaucoup travaillé depuis janvier, rassure-toi : puisque les heures prestées au 2e trimestre n’ont pas été comptées, ça en laisse plus pour la deuxième partie de l’année, été compris ! 🙂

Où trouver un coup de main pour postuler ?

Les centres Infor Jeunes ont rouvert leurs permanences, et tu peux notamment y recevoir de l’aide pour rédiger ton CV et ta lettre de motivation, voire même t’entraîner à un entretien d’embauche !

Si tu es un peu perdu face à la législation en matière de job étudiant, tu seras également au bon endroit pour recevoir des explications.

Et enfin, point non négligeable : les centres Infor Jeunes disposent souvent d’un petit listing de jobs étudiants disponibles dans leur région, ils sont à l’affût de ce genre d’infos pour pouvoir les relayer aux jeunes et les employeurs eux-mêmes informent parfois directement les centres lorsqu’ils ont un poste étudiant vacant !

Alors n’hésite plus : postule ! Et si tu as besoin d’un petit coup de main, découvre nos conseils sur notre site spécialement dédié au job étudiant. Via ce site, tu pourras également contacter le centre le plus proche de chez toi.

C’était le thème de notre chronique du 24/06 sur VivaCité, réécoute le podcast ici ! 🙂

Sur le même sujet

La chronique du mercredi : séquence FAQ (16/09/20)
Job étudiant

La chronique du mercredi : séquence FAQ (16/09/20)

16 septembre 2020

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. O...

Job étudiant : récap’ des plafonds à ne pas dépasser et des mesures prises pour 2020
Job étudiant

Job étudiant : récap’ des plafonds à ne pas dépasser et des mesures prises pour 2020

10 juillet 2020

Lorsque tu travailles en tant qu’étudiant, tu dois respecter certaines limites, en termes d’he...

La chronique du mercredi : un job étudiant cet été, c’est foutu ou c’est encore possible ?
Job étudiant

La chronique du mercredi : un job étudiant cet été, c’est foutu ou c’est encore possible ?

24 juin 2020

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. O...

-->