Je ne parviens plus à suivre à l’école à cause de la crise, que faire ?

Si tu rencontres des difficultés à suivre les cours à tel point que tu crains pour la suite de ton année scolaire, sache que la première chose à faire, c’est en parler !

Si tu lis ces quelques mots, c’est que tu as identifié le problème et c’est déjà un grand pas.

Tu peux désormais te tourner vers les services compétents, à savoir :

  • Le CPMS de ton école : Le centre psycho-médicosocial est un lieu d’accueil, d’écoute et de dialogue dans lequel tu pourras aborder les questions qui te préoccupent en matière de scolarité, de décrochage, d’éducation, de vie familiale et sociale, mais aussi de santé, d’orientation scolaire et professionnelle, etc. Tu peux contacter les professionnels qui y travaillent par téléphone, par courrier, par mail, ou en te rendant directement aux permanences organisées par ceux-ci. Tu peux également consulter la liste des CPMS en cliquant ici. Sache que malgré la suspension des cours en présentiel, les CPMS des écoles restent ouverts pendant la semaine précédent les vacances de printemps (du 29 mars au 2 avril).
  • Le Service de la Médiation scolaire (interne à l’école à Bruxelles, externe en Wallonie) : Dans le cadre de situations liées à l’absentéisme scolaire ou au décrochage, il poursuit l’objectif de recréer du lien entre toi/ ta famille et l’école. Le rôle du médiateur n’est donc pas de t’accompagner à long terme mais de te proposer un processus de médiation avec ton école ou encore de te réorienter vers d’autres services compétents. Clique sur ce lien pour obtenir plus d’infos sur ce service et connaître celui qui est le plus proche de toi!
  • Les services d’accrochage scolaire (SAS) : Si tu es exclu de ton établissement scolaire ou que tu te trouves en situation de crise, d’absentéisme ou de décrochage, tu peux aussi être orienté vers un service d’accrochage scolaire. Attention, pour suivre les cours via un SAS, tu dois être mineur, donner ton accord et te montrer volontaire. Sache que ta prise en charge par ce type de structure te permettra de respecter pleinement l’obligation scolaire. Il s’agit d’une aide sociale, éducative et pédagogique, qui consiste en l’accueil en journée. L’objectif des SAS est de te permettre de réintégrer, dans les meilleur(e)s délais et conditions possibles, une structure scolaire ou une structure de formation agréée. La liste des SAS est disponible ici. N’hésite pas à prendre toi-même contact avec l’un d’entre eux !

Ce n’est pas tout ! Tu peux également te tourner vers une AMO, un service d’aide en milieu ouvert. Certaines sont spécialisées dans la lutte contre le décrochage scolaire. Si cela te met plus à l’aise, pense également à solliciter tes proches, ta famille mais aussi les professeurs en qui tu as confiance, ou encore un éducateur.

Dans cette réponse, le masculin est utilisé comme genre neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.